Renault et Oktal créent une joint-venture spécialisée dans les essais virtuels de véhicules autonomes

599
SCANeR Oktal
Logiciel SCANeR. Source : Oktal

Le Groupe Renault s’est associé à Oktal, la filiale de Sogeclair spécialisée en simulation de conduite routière, pour fonder la joint-venture « Autonomous Vehicle Simulation » (AVS). L’objectif : développer les essais virtuels des véhicules autonomes pour accélérer leur déploiement sur les routes. Le constructeur est détenteur de 35 % des parts de la joint-venture et compte sur ce partenariat pour « accélérer le développement de nouveaux services et améliorer l’expérience de ses clients », comme l’explique Gaspar Gascon, directeur de l’ingénierie produit du Groupe Renault.

La nouvelle entreprise accueillera l’ensemble des ressources automobiles d’Oktal, y compris le logiciel de simulation SCANeR co-développé avec Renault. « En appui de l’investissement de Renault, nous accélérons le développement des nouvelles fonctions de SCANeR Studio dédiées au véhicule autonome et connecté », indique Laurent Salanqueda, directeur général d’Oktal. Des avancées dont bénéficiera l’Alliance Renault-Nissan qui a d’ailleurs déjà entamé des essais de véhicules autonomes avec SCANeR et prévoit de lancer d’ici 2020 plus de 10 véhicules équipés de fonctions de conduite automatisée.

PARTAGER SUR