Renault partenaire du projet européen de recharge rapide Fast-E

Le constructeur français fait partie d’un consortium de neuf entreprises regroupées autour du projet Fast-E. L’idée : déployer 278 bornes de recharge rapide en Allemagne et en Belgique.

533
Renault partenaire du projet européen de recharge rapide Fast-E

Déjà impliqué au sein du réseau Corri-door en France, Renault continue de placer ses billes dans la mobilité électrique en Europe. En effet, la marque au losange est l’une des neuf entreprises partenaires du projet Fast-E, aux côtés de trois exploitants de bornes de recharge (RWE Effizienz, enviaM et Allego), trois autres constructeurs (Volkswagen, BMW et Nissan), DB Energie GmbH, une filiale de Deutsche Bahn, et enfin la société hambourgeoise hySolutions.

Co-financé par l’Union Européenne et ce consortium, ce plan prévoit le déploiement de 241 points de charge rapide pour véhicules électriques en Allemagne et 37 en Belgique d’ici fin 2016. Le montant de la facture s’élèvera lui à 18 millions d’euros. Fast-E offrira aux automobilistes la possibilité de recharger 80 % de la batterie de leur VE tous les 80 km sur les principaux axes autoroutiers allemands et belges.

PARTAGER SUR