Renault teste les batteries en seconde vie pour le stockage à domicile

Le constructeur Renault et le spécialiste des batteries intelligentes à domicile Powervault vont expérimenter l’utilisation des batteries de VE en seconde vie pour le stockage résidentiel.

493
Renault et Powervault testent les batteries de VE en seconde vie pour le stockage résidentiel

À partir du mois de juillet et pendant un an, 50 unités Powervault, constituées de batteries de seconde vie fournies par Renault, seront utilisées par des familles et des écoles anglaises pour stocker de l’énergie. L’objectif : étudier leurs performances techniques en conditions réelles, mais aussi sonder l’intérêt du public.

Le système développé par Powervault permet de stocker les énergies renouvelables produites à domicile, par exemple avec des panneaux solaires, mais aussi d’acheter l’électricité quand elle est à faible coût pour mieux la restituer en période de pointe.

Avec ce système, Renault pourrait optimiser le cycle de vie ses batteries avant recyclage, et prolonger leur durée de vie de 5 à 10 ans, après une période d’utilisation de 8 à 10 ans en véhicule électrique.

En parallèle, en utilisant des batteries de seconde vie, Powervault ambitionne de réduire de 30 % le coût de son système de stockage intelligent. L’entreprise prévoit de vendre 30 000 exemplaires d‘ici 2020, soit 15 000 batteries de VE.

PARTAGER SUR