Publi-Communiqué

Transition énergétique – En route vers la mobilité électrique

Sous le label E-TECH, Renault déploie une gamme complète de véhicules électrifiés hybrides, hybrides rechargeables et 100 % électriques. Objectif : permettre aux entreprises de réduire leur bilan carbone tout en optimisant leurs coûts d’usage.
2499
Gamme Renault E-Tech hybrides et hybrides rechargeables

Avec ses deux concepts MEGANE eVision et Renault R5 Prototype, le Losange dessine son futur : des véhicules iconiques embarquant le meilleur de la propulsion électrique. Renault entend devenir un leader de la transition énergétique. En dix ans, Renault s’est imposé sur le marché de l’électrique avec sa gamme E-TECH 100 % Electrique (TWINGO, TWIZY, ZOE, KANGOO et MASTER). Désormais, le Losange mise sur une nouvelle famille de produits 100 % électriques basés sur de nouvelles plates-formes CMF-EV et CMF-B EV.

CMF-EV : une plate-forme prometteuse

Conçue par l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, la nouvelle plate-forme modulaire CMF-EV équipera les futurs véhicules électriques de l’Alliance. De quoi générer des économies d’échelle et des synergies avec les partenaires. Cette architecture CMF-EV augmente l’espace intérieur et la modularité des véhicules, sans faire croître leur gabarit extérieur. Le concept-car MEGANE eVision, qui fera l’objet d’un SUV compact de série, le démontre : long de 4,21 m, il offre un plancher plat, une habitabilité et des capacités de chargement dignes d’un véhicule de catégorie supérieure.

La plate-forme CMF-EV va aussi améliorer les performances énergétiques. Des batteries structurelles et ultra fines viendront s’y greffer afin d’offrir, selon les usages souhaités, différentes autonomies. Elles pourront se recharger sur des bornes rapides (chargeur DC jusqu’à 130 kW) pour parcourir de longues distances. Des moteurs électriques plus compacts et performants seront aussi de la partie. Comme celui du concept eVision qui développe 160 kW (217 ch) et 300 Nm.

Des véhicules électriques et durables

Sept nouveaux modèles électriques seront lancés d’ici 2025 ; ils devraient générer 45 % des ventes de la marque à cet horizon. Le premier arrivera au premier semestre 2022. Il s’agira d’une berline compacte dérivée du concept eVision. Un modèle de série directement issu de la Renault R5 Prototype verra aussi le jour. Cette gamme électrique ne se contentera pas d’off rir un design avant-gardiste et des performances de premier plan. Elle devrait aussi générer de la valeur tout au long du cycle de vie des véhicules en allongeant leur durabilité. Renault s’engage en effet à briser les cycles consuméristes courts et à revaloriser les véhicules en fi n de vie grâce à sa Re-Factory de Flins. L’usine remettra en état plus de 100 000 voitures d’occasion par an et convertira des utilitaires diesel au 100 % électrique ou au biogaz. Les batteries seront recyclées ou reconditionnées pour d’autres usages, comme le stockage d’énergie stationnaire. Renault entend ainsi maîtriser toute la chaîne de valeur. Des solutions à hydrogène sont également prévues pour le marché des VU, comme c’est déjà le cas avec KANGOO E-TECH H2. Objectif : proposer le mix produits le plus vert sur le marché européen.

NOUVELLE RENAULT MEGANE BERLINE E-TECH HYBRIDE RECHARGEABLE
NOUVELLE RENAULT MEGANE BERLINE E-TECH HYBRIDE RECHARGEABLE
RENAULT ELEXENT

Une offensive majeure sur l’hybride

En attendant, l’électrification se poursuit activement. Outre ZOE et TWINGO E-TECH 100 % Electriques, Renault peut compter sur une gamme complète de modèles hybrides depuis 2020, grâce à ses moteurs essence TCe micro-hybrides, E-TECH Hybrides ou E-TECH Hybrides Rechargeables. Quatre modèles des segments B et C s’équipent déjà de moteurs E-TECH : CLIO, CAPTUR, MEGANE et ARKANA. Tous sont très représentés sur le marché des flottes.

 Nous lancerons au premier semestre 2022 une berline compacte100 % électrique de toute nouvelle génération, basée sur la plate-forme CMF-EV. Deux types de batteries seront proposés, dont une de 60 kWh, pour offrir plus ou moins d’autonomie.“

Julien Mottier, chef de marché véhicules particuliers pour les sociétés, Renault

Développée et brevetée par l’ingénierie Renault, la technologie hybride E-TECH associe deux moteurs électriques avec un 4-cylindres 1.6 et une ingénieuse transmission inspirée de la F1, sans embrayage et sans synchroniseur. Disponible sur CLIO, CAPTUR et ARKANA, le système E-TECH Hybride permet de rouler jusqu’à 80 % du temps en électrique en ville, tout en abaissant la consommation jusqu’à 40 % par rapport à un moteur essence classique. Sur CAPTUR et MEGANE, la motorisation E-TECH Hybride Rechargeable offre quant à elle de rouler jusqu’à 65 km en électrique en ville (WLTP) grâce à une batterie lithium-ion rechargeable. De quoi profiter d’une conduite zéro émission et silencieuse jusqu’à 135 km/h. À noter que CAPTUR devient le SUV « plug-in » du segment B le plus accessible du marché.

En déployant l’an dernier cette technologie hybride modulaire sur ses modèles cœur de gamme, Renault s’adresse notamment aux professionnels et aux entreprises soucieuses de réduire leurs coûts d’usage et de possession. Avec une consommation d’essence moindre, des valeurs résiduelles élevées et une fiscalité avantageuse (exonération définitive de TVS pour les hybrides rechargeables, exonération sur trois ans pour les hybrides sous les 120 g de CO2, absence de malus). Et cela en offrant aux collaborateurs le plaisir d’une conduite confortable et vertueuse : des démarrages vifs et silencieux en électrique, un mode B (Brake) pour moins recourir à la pédale de frein et le système de récupération de l’énergie en décélération.

Elexent facilite la recharge BTOB

Le groupe Renault a créé Elexent pour faciliter les projets d’infrastructure de recharge dans les flottes de véhicules électriques et hybrides rechargeables. Du conseil à la conception, de l’installation à l’exploitation des bornes, cette société couvre l’ensemble des besoins des professionnels, en proposant notamment des stratégies d’optimisation énergétique et de couplage avec les énergies renouvelables. Le déploiement d’Elexent repose sur des partenariats locaux dans chaque pays d’Europe. En France, il est porté par Solstyce, référent sur le marché de la mobilité électrique.
Les solutions d’Elexent sont compatibles avec tous les types de véhicules électriques (deux-roues, VL, VU, poids lourds ou engins spéciaux) de toutes marques. Cette ouverture lui permet d’opérer auprès de l’ensemble des PME et des grands groupes exploitant des flottes électrifiées. Elexent travaille aussi avec des sociétés foncières (parkings, centres commerciaux), ainsi qu’avec des collectivités locales offrant des services de recharge à leurs clients ou au grand public.

PARTAGER SUR