Renault Trucks : 2019 positif grâce à la diversité de l’offre

Si Renault Trucks a bénéficié des achats anticipés de véhicules avant l’instauration du tachygraphe intelligent 1C en 2019, le constructeur a su maintenir ses ventes au second semestre.

1068
Renault Trucks 2019

Avec 54 098 véhicules facturés dans le monde, Renault Trucks a progressé de 1,6 % en 2019, en maintenant ses parts de marché à 8,5 % en Europe et à 27,9% en France. En termes de véhicules, la facturation a progressé de 2 % en France, avec 24 621 unités, baissé de 9 % en Europe avec 24 544 unités, et grimpé de 10 % à l’international grâce à ses usines de Turquie et d’Algérie, avec 4 933 unités facturées. Les fortes baisses des ventes du second semestre, consécutives aux achats massifs au premier semestre de véhicules encore équipés de l’ancien tachygraphe 1B, ont été pratiquement compensées.

Une offre riche sur les porteurs

C’est notamment grâce aux porteurs, en hausse de 4 % avec 6 930 immatriculations, que la marque au losange a résisté. Disponibles en versions gazole, biodiesel, XTL et GNC, ces modèles ont intéressé tant les collectivités pour les bennes à ordures ménagères, que les transporteurs pour la distribution régionale. Les porteurs au gaz ont totalisé à eux seuls 1 542 immatriculations en 2019.

Les porteurs ont aussi bénéficié de l’offre de la Used Truck Factory, qui reconditionne les tracteurs routiers T X-Road et T P-Road en porteurs pour les travaux publics. Avec ces reconditionnements, l’offre VO du constructeur a bondi de 11 %, évitant à la marque de cumuler des stocks d’invendus. De plus, son offre de maintenance prédictive Start & Drive Excellence Predict a augmenté de 13 % les contrats de maintenance de plus de 36 mois. Enfin, les utilitaires ont aussi fortement progressé de 13,7 % par rapport à 2018.

Notre précédente brève sur Renault Trucks

 

PARTAGER SUR