Renault Trucks 2020 : économie circulaire et électromobilité

En 2020, Renault Trucks a vendu 41 117 véhicules dans le monde en misant notamment sur le recyclage des VI et des pièces, la carburation au colza français et la distribution électromobile.
1357
Renault Trucks 2020
En 2020, l’offre de Renault Trucks et du groupe Avril autour de l'Oleo100 a attiré les transporteurs français.

Les ventes totales de véhicules industriels de Renault Trucks dans le monde ont décru à 41 117 unités en 2020, soit la baisse moyenne de 24 % du secteur par rapport à 2019. Le constructeur a maintenu sa part de marché des plus de 6 t à 8,5 % et à 8,8 % celle des plus de 16 t. La gamme moyenne des VU de 6 à 16 t a reculé de 0,3 %, à 6,6 %. Sur l’ensemble de son marché mondial, le constructeur a facturé 26 426 véhicules lourds et 14 871 utilitaires. En France, il a gardé la tête avec 17 937 véhicules vendus, soit 28,3 % de part du marché des plus de 6 t, en hausse de 0,6 %.

Renault Trucks 2020
En 2021, Renault Trucks finalisera avec Indra son process de recyclage des pièces de VI pour lancer une filière industrialisée et un catalogue de vente des pièces recyclées dès 2022.

Reconditionnement et recyclage

Tous les véhicules vendus par Renault Trucks ne sont pas neufs, les véhicules d’occasion représentant 10 308 unités. Et dans le contexte du covid-19, le constructeur a proposé à ses clients des véhicules immédiatement fonctionnels et peu onéreux. En convertissant ses tracteurs d’occasion en porteurs, sa Used Truck Factory a ainsi permis aux transporteurs de se relancer en s’impliquant dans le BTP (voir notre brève). Les ventes de véhicules de construction ont ainsi progressé de 9 % et représenté 30 % de part du marché français. Le constructeur a aussi proposé à des clients comme Jacky Perrenot une offre de reconditionnement ou « upcycling », destinée à rallonger de deux à trois ans la durée d’usage de leurs VI. Hors Europe, le marché sub-saharien a accueilli les Renault Trucks Euro 5 recyclés en Euro 3 T X-Port et T X-64.

Succès des modèles à l’Oleo100

Dans la transition énergétique, le D Wide au GNV fait son chemin sur le marché grâce à son autonomie de 800 km. Mais c’est l’engagement de Renault Trucks avec le groupe Avril, pour proposer des VI neufs adaptés à l’Oleo100 et accompagnés de leur cuve d’approvisionnement, qui a eu la faveur des transporteurs français avec 600 facturations. Issu de colza français, l’Oleo100 n’est pas encore éligible à la vignette Crit’Air1, mais il l’est au suramortissement depuis que le constructeur a mis au point un système d’irréversibilité de consommation sur ses moteurs. Le constructeur s’attend dès lors à vendre 1 000 VI à l’Oleo100 en 2021.

Renault Trucks 2020
Le Renault Trucks Z.E. est le premier d’une gamme complétée dès 2023 sur tous les segments du marché : distribution, construction et longue distance.

Électromobilité étendue

Côté électromobilité, le constructeur a limité le TCO de ses bennes à ordures électriques à 20 % de surcoût par rapport aux BOM thermiques. Et Renault Trucks espérer vendre 100 modèles D et 100 Master Z.E. cette année. Surtout, il a obtenu l’aval de Volvo Trucks pour développer pour 2023 sa gamme électrique sur tous ses modèles des segments distribution, construction et longue distance. Avec un objectif de ventes de 13 500 à 15 000 véhicules lourds en 2021.

PARTAGER SUR