Renault Trucks 2021 : les résultats confortent la stratégie énergétique

Satisfait de ses résultats en 2021, Renault Trucks poursuit sa stratégie d’accompagnement des clients dans leur transition énergétique et déploie une medium unit pour la livraison urbaine électrique.
1292
Renault Trucks
Renault Trucks attribue ses bons résultats 2021 à son offre de VI nouveaux, mais aussi recyclés ou reconditionnés.

Renault Trucks a réalisé en 2021 sa meilleure année depuis 2012. Avec à la clé 51 460 véhicules facturés dans le monde et + 44 % de commandes par rapport à 2020. Le rattrapage de 2020 lui a ainsi assuré en France une part de marché de 29,8 %, avec 21 221 véhicules vendus. Et il lui a aussi permis de vendre 24 760 véhicules dans le reste de l’Europe et 5 478 sur les autres continents.

Progression tous azimuts

Renault Trucks B100
Le retour des clients de Renault Trucks sur le B100 est très positif en France.

Toutes les gammes Renault Trucks ont ainsi profité de l’embellie en 2021. En France, les véhicules de 3,5 à 44 t ont progressé de 27 %, avec 33 422 véhicules vendus. Et les VU ont atteint 18 038 ventes, en hausse de 21 %. Les ventes de VI de plus de 16 t ont progressé de 10,3 %. Soit une part de marché de 29 %.

En Europe, le constructeur a atteint une part de marché de 8,8 % pour les plus de 16 t. Ses facturations de véhicules de plus de 6 t ont augmenté de 41 %. Avec des pointes à 89 % en Pologne et à 56 % au Royaume-Uni. Les utilitaires ont affiché des hausses de ventes de 20 % aux Pays-Bas, 57 % en Belgique, 20 % au Royaume Uni, et 45 % en Italie et Europe Centrale. S’ajoutent encore l’augmentation de 41 % des contrats de services et celle de 8,9 % des ventes de pièces détachées.

L’économie circulaire plébiscitée

Renault Trucks 2021
En déployant sa stratégie eTech, Renault Trucks veut réaliser 50 % de ses ventes en VI électriques en 2030.

Renault Trucks attribue ces résultats pour 2021 à l’accompagnement de ses clients dans leur quotidien et dans leur transition énergétique par des solutions variées et complètes. Les ventes de véhicules d’occasion (VO) ont ainsi atteint 33,4 % de part de marché. 300 VI reconditionnés par sa Used Trucks Factory et ses pièces détachées recyclées le prouvent. « Le reconditionnement des VO, le recyclage des pièces et le rétrofit participent d’une économie circulaire dans laquelle on vendra moins de camions qui dureront plus longtemps avec un TCO prolongé », assure Christophe Martin, directeur général de Renault Trucks. Dans cette logique, le constructeur a ainsi conclu un partenariat avec Neotrucks pour rétrofiter ses tracteurs d’occasion en tracteurs de parc électriques.

Mix énergétique et stratégie e-tech

Station Enedis recharge rapide
Enedis a signé un accord pour faciliter l’accès au réseau électrique pour les acquéreurs des camions électriques de Renault Trucks.

Le mix énergétique s’inscrit ainsi comme la meilleure aide aux clients pour décarboner leur transport. Ce qu’attestent les 14 % de véhicules longue distance vendus en 2021 et qui roulent au gaz ou au B100. Mais aussi les 3 000 commandes de VI au B100, dont 2 000 en B100 irréversible. Les 249 camions électriques vendus et les 613 commandés en 2021 alimentent aussi une « réflexion sur l’exploitation globale des flottes selon les énergies utilisées, souligne le directeur général. Les clients veulent du conseil, de la sécurité et un accompagnement clé en main. »

Dans cette stratégie e-tech, Renault Trucks s’est associé à Enedis pour raccorder, au meilleur coût, les sites de ses clients en électromobilité au réseau électrique public. La nouvelle unité medium unit du constructeur, qui conçoit pour Geodis un véhicule électrique de transport lourd urbain au TCO identique à celui d’un véhicule thermique, profitera de cet accord.

PARTAGER SUR