Renault Trucks mise sur les énergies alternatives

Renault Trucks optimise ses véhicules urbains électriques avec des packs de batteries sur mesure et s’accorde avec le groupe Avril pour pérenniser l’offre Oleo100 pour les transporteurs régionaux français.
1671
Renault Trucks énergies alternatives
En rendant l’usage d’Oleo100 irréversible dans ses moteurs, Renault Trucks permettra à ses gammes routières et ses gammes chantiers d’accéder à la vignette Crit’Air1 après accord du gouvernement.

Seul constructeur de poids lourds affichant le label Origine France Garantie, Renault Trucks joue aussi la carte hexagonale en matière d’énergies alternatives. Le 1er décembre 2020, il a finalisé son accord de coopération avec le groupe Avril. Objectif : accompagner la transition énergétique des transporteurs français à partir de l’Oleo100, carburant à base d’huile de colza produite en France.

Renault Trucks énergies alternatives
En septembre, Transports Mazet a accueilli 40 Renault Trucks motorisés à l’Oleo100 parmi ses véhicules à énergie alternative.

Vignette Crit’Air1 en vue pour les moteurs Oleo100

Depuis juillet dernier, Renault Trucks a rendu son moteur DTI 13 de 480 ch Euro 6 Step D compatible avec l’Oleo100. Ce carburant est donc accessible à ses gammes T : distribution longue distance, T High : transport international, et C et K : construction et BTP. Mais aussi aux véhicules de distribution urbaine et périurbaine D, D Wide et C équipés d’un moteur de 5 ou 8 l en 240 et 320 ch.

Dans son accord avec Avril, Renault Trucks prévoit d’ici mi-2021 de rendre irréversible l’usage de l’Oleo100 dans ses moteurs grâce à la pose d’un capteur et d’une sonde déterminant la nature du carburant. Ces VI accéderont ainsi à la vignette Crit’Air1 dès validation par les autorités.

Homologation en usine ou rétrofit gratuit pour les Euro 6D

Pour les Renault Trucks Euro 6D déjà en circulation, le constructeur s’est accordé avec Avril pour financer tout ou partie du coût de leur rétrofit. De leur côté, ses véhicules Euro 6 step a, b et c pourront être rétrofités dans ses ateliers pour un coût de 3 000 à 4 000 euros. Les Renault Trucks possédant un moteur Euro 3, Euro 4 ou Euro 5 sont, eux, immédiatement compatibles. Pour tous ces véhicules Oleo100, le constructeur proposera un contrat d’entretien sans surcoût par rapport à un contrat diesel.

Renault Trucks énergies alternatives
Avec ses packs de batteries modulables jusqu’à 400 kWh, le D Z.E. de 16,7 t peut atteindre 400 km d’autonomie.

Des batteries électriques de 66 kWh modulables

Côté motorisation électrique, Renault Trucks a profité des retours d’expérience de ses clients pour optimiser ses packs de batteries en portant leur puissance à 66 kWh. Le constructeur les assemble désormais en modules adaptés à l’autonomie requise pour le véhicule. Ainsi, le Master Z.E. fourgon peut-il passer de 3,1 à 3,5 t de PTAC en gagnant 400 kg de charge utile, tout en conservant 120 km d’autonomie à 100 km/h.

Avec son moteur de 185 kW et ses packs de batteries affichant de 200 à 400 kWh, le D Z.E. de 16,7 t passe, lui, à une autonomie de 400 km. Enfin, le D Wide Z.E. de 27 t dispose de deux packs de batteries Li-ion de 200 et 265 kWh alimentant deux moteurs électriques combinant 370 kW. Il déplace ainsi sa masse technique de 27 t (26 t de PTAC + 1 t de compensation) sur 180 km.

Notre précédente brève sur Renault Trucks

Renault Trucks énergies alternatives
En adaptant ses packs de batteries à l’usage du véhicule, Renault Trucks ajoute au Master Z.E. 400 kg de charge utile pour un PTAC de 3,5 t.