Renault Trucks et Indra industrialisent le recyclage des poids lourds

Dix mois après avoir lancé leur étude sur la rentabilité d’une filière de recyclage des pièces de poids lourds, Renault Trucks et Indra valident le projet et annoncent le recyclage de 115 camions d’ici 2021.

1022
Renault Trucks Indra
Démontage par Indra

L’étude que Renault Trucks a entamée en octobre 2019 avec Indra Automobile Recycling a porté ses fruits. Menée avec le soutien financier de l’Ademe, cette étude était destinée à évaluer l’intérêt d’une filière de recyclage des pièces de poids lourds. Conclusion : « En abaissant le pouvoir d’achat des transporteurs, le confinement a accéléré la demande en pièces issues de l’économie circulaire (PIEC) pour les poids lourds Euro 6 de plus de cinq ans, rapporte Laurent Colpier, directeur opérationnel Véhicule d’Occasion chez Renault Trucks. Les essais de démontage menés avec Indra sur notre centre de Cavaillon ont établi une chaîne de revalorisation des camions en fin de vie au profit des intervenants. La PIEC revient à 30 à 40 % du prix d’une pièce neuve et la revente de l’ensemble des pièces recyclables atteint le double de la valeur du VO. »

115 Renault Trucks recyclés par Indra d’ici 2021

Anticipant les conclusions de l’Ademe, Renault Trucks et Indra ont signé le 3 juillet dernier un accord d’industrialisation. Le constructeur vendra ses VO en fin de vie à Indra qui les démontera et revendra les PIEC aux concessionnaires et aux garagistes Renault Trucks. Indra valorisera aussi les matières premières issues du démontage en les revendant à des industriels. Les opérations ont déjà débuté avec la programmation du recyclage de 115 VO Renault Trucks d’ici fin 2020. Les deux partenaires étendront ensuite leur accord en Espagne et au Royaume-Uni.

Cet accord n’étant pas exclusif, Indra reste ouvert à des négociations avec les autres constructeurs de VI. Pareillement, Renault Trucks pourra recycler lui-même les éléments de carrosserie, les réservoirs, les boîtes de vitesses ou les ponts des tracteurs de ses gammes T, C et K des tracteurs que sa Used Truck Factory transforme en porteurs.

Notre précédente brève sur Renault Trucks et Indra

PARTAGER SUR