Renault Trucks veut transformer le gaz en électricité

« Près de 30 % d’un plein de véhicule s’envole sous forme de chaleur dans les gaz d’échappement. C’est une pure perte. » Tel est le constat dressé par Dimitri Lortet, chef de projet aux études moteurs de Renault Trucks.

401

Dans le cadre de sa démarche « All For Fuel Eco », le constructeur poursuit donc ses recherches sur l’intégration d’un système de récupération d’énergie des gaz d’échappement des voitures. Cette technologie, appelée cycle de Rankine, est destinée à produire de l’électricité à partir de l’énergie thermique, afin d’alimenter les composants et auxiliaires électriques du véhicules. Les gaz d’échappement sont ainsi récupérés puis transformés en électricité, par le biais d’une génératrice intégrée à la turbine. Cette technologie, en assistant l’alternateur, pourrait à terme réduire de 5 à 10 % la consommation de carburant pour les véhicules longue distance, selon le constructeur.