Renault Twingo : position dominante

Ce que la Twingo a perdu en longueur, elle l’a pratiquement repris en hauteur. En culminant désormais à plus de 1,55 m, elle émerge du trafic et vous offre un joli point de vue sur la ville et votre environnement, et ce, grâce à une position de conduite relevée de quelques centimètres.

- Magazine N°204
675
Renault Twingo : position dominante

Mais il ne s’agit pas du seul indice de son bouleversement structurel. Avec la réduction de son rayon de braquage, le gain en maniabilité se fait tout aussi appréciable : voici la Twingo capable de se faufiler dans le moindre recoin de nos cités. Équilibre parfait également pour le comportement. Pourtant, la conversion à la propulsion pouvait laisser planer quelques doutes quant à sa tenue de route, mais c’était sans compter sur la présence des multiples aides à la conduite qui préviennent tout écart.

Le constat serait donc presque idyllique si la Twingo n’avait pas régressé sur la modularité, avec l’abandon des sièges arrière coulissants ; son coffre s’en trouve cantonné à 188 l. Un coffre dont l’atmosphère se voit légèrement réchauffée par le petit 3 cylindres résidant sous son plancher. Comptez à partir de 10 800 euros.