Publi-Communiqué

Renault Z.E. élargit son rayon d’action

Pionnier de la mobilité électrique, Renault propose une gamme de véhicules zéro émission pour répondre à l’ensemble des besoins des entreprises, avec des modes d’utilisation toujours plus nombreux.
2334
Renault Z.E. Renault Zoe B10
Renault Zoe B10

Précurseur sur le marché, Renault bénéficie de l’intérêt grandissant du grand public, des entreprises et des collectivités territoriales pour l’électrique. Leader européen, le constructeur français a déjà vendu plus de 120 000 véhicules électriques sur le sol européen et 50 000 sur le seul territoire français.

Ce rang de n° 1 en Europe ne date pas d’hier puisque Renault l’occupe depuis 2010. En Europe, une voiture électrique vendue sur quatre porte le Losange de la marque. En France, la performance est encore meilleure avec un véhicule électrique vendu sur deux.

Renault ZOE en tête

Renault ZOE caracole en tête du marché européen. Lancée fin 2016, sa nouvelle version a vu ses ventes s’envoler de 47 % sur les huit premiers mois de 2017 par rapport à la même période de 2016. La citadine zéro émission de Renault réalise à elle seule près de 70 % des ventes de VP électriques en France. Cette dynamique, qui était surtout portée par le marché des particuliers, s’observe désormais aussi nettement dans les entreprises et les collectivités.

Si ZOE réalise encore les trois quarts de ses volumes auprès des particuliers, avec une progression de 30 % sur les neuf premiers mois de l’année, les ventes aux flottes ont bondi de 69 %. Ce succès ne doit rien au hasard. Renault a doté ZOE des technologies les plus évoluées pour améliorer significativement ses performances. Nouvelle Renault ZOE embarque notamment une toute nouvelle batterie dont la capacité de stockage a presque doublé en passant de 22 à 41 kW. Cette évolution est obtenue sans augmentation de la taille et du volume de la batterie. Grâce à ce concentré de technologie, l’autonomie passe de 240 à 400 km (NEDC). En usage réel et dans un environnement urbain et péri-urbain, le rayon d’action atteint 300 km.

Renault Twizy, ZOE, Kangoo ZE, Master ZE

Grâce à son chargeur Caméléon, Renault ZOE récupère jusqu’à 120 km d’autonomie en 30 minutes selon le moteur à partir de la grande majorité des points de charge publics. Avec son chargeur Caméléon, Renault ZOE affiche un rythme de charge deux à six fois plus élevé que les autres véhicules électriques généralistes.

Fabriqués à Flins sur la ligne de production de Renault CLIO et fer de lance du savoir-faire du constructeur, ZOE, son moteur et sa batterie ont fait l’objet de nombreux dépôts de brevet. Entièrement conçu et développé par Renault, son moteur R90 lancé en 2015 avait déjà fait gagner à ZOE 30 km d’autonomie.

Renault ZOE est proposée à un prix compétitif et bénéficie des aides gouvernementales : 6 000 euros de bonus écologique et 4 000 euros de prime à la conversion. À l’usage, elle bénéficie du coût réduit de l’électricité par rapport à des carburants classiques, et de frais d’entretien limités.

Parallèlement à Renault ZOE, TWIZY constitue une offre unique sur le marché. Quadricycle proposé en version 45 (accessible sans permis de conduire) et 80, TWIZY réalise 40 % de ses ventes auprès des flottes. Le bonus de 1 000 euros couvre plus de 15 % de son prix d’achat. Bénéficiant d’un fort capital de sympathie, TWIZY transmet une image positive de l’entreprise. Plus sûr qu’un deux-roues, il se transforme en VUL en version TWIZY Cargo ; un coffre de 180 l vient alors se substituer à la deuxième place assise.

Des usages multiples

Renault Zoe ZEPremier VUL de la gamme Renault PRO+ Z.E., TWIZY Cargo figure aux côtés de ZOE Société, Nouveau KANGOO Z.E. et prochainement MASTER Z.E. Avec ces quatre modèles 100 % électriques, Renault PRO+ répond à un large éventail d’usages professionnels. De la distribution de courrier et de colis à la logistique du dernier kilomètre, Renault offre ainsi une palette complète de solutions aux transporteurs, aux spécialistes de la logistique, mais aussi aux entreprises et aux artisans à la recherche d’une mobilité capable de concilier respect de l’environnement et exigences professionnelles.

Avec une fiscalité toujours plus lourde et un accès toujours plus restreint aux centres des villes pour les modèles thermiques, la technologie électrique bénéficie aussi d’un environnement favorable à son développement. En outre, le réseau des points de charge publics ne cesse de s’étendre pour rassurer les utilisateurs avec la possibilité de recharger ponctuellement son véhicule. En France, le nombre de points de charge devrait passer de 20 000 fin 2017 à 25 000 fin 2018.

L’heure du véhicule électrique a bel et bien sonné et Renault Z.E. est prêt à accompagner entreprises, professionnels et collectivités vers une mobilité plus vertueuse en matière économique comme sous l’angle environnemental.

PARTAGER SUR