Renault Zoé R110 : à bride abattue

En version R110, la Renault Zoé pousse les chevaux, à 108 ch contre 92 ch jusque-là. Une cavalerie débridée mais sans conséquence sur l’autonomie de 300 km.

- Magazine N°240
4826
Renault Zoé R110

Début 2017, l’arrivée de la batterie de 41 kWh, contre 22 kWh précédemment, avait donné un vrai coup de fouet à la Zoé. Qui a alors pu parcourir au galop environ 300 km en été et 200 km en hiver sans repasser à l’écurie. Au passage, Renault annonçait que son moteur R90 se déclinerait en plusieurs puissances et prévoyait pour juin une version à 108 ch. Une version que nous avons récemment essayée à bride abattue, avec un temps clément qui a permis de couper la climatisation, source de dépenses énergétiques élevées en plein hiver (voir notre essai dans le n° 225).

C’est donc avec cette « nouvelle » Zoé R110 rechargée à 100 % que nous découvrons les bienfaits d’une puissance augmentée de 16 ch – mais sur une plage plus réduite (3 395 à 10 886 tr/min contre 3 000 à 11 300 tr/min) – mais aussi d’un couple gagnant 5 Nm par rapport à la Zoé 90 – mais sur une plage différente (225 Nm de 500 à 3 395 tr/min contre 250 à 2 500 tr/min). Des changements qui favorisent les reprises à moyenne et haute vitesse. Et cet agrément de conduite se fait le plus flagrant en conduite dynamique, en circulation urbaine comme sur route. Plus aucune hésitation pour aller au-delà de 80 km/h et les accélérations se montrent réellement plus franches.

Aucune autre caractéristique n’est modifiée dont le poids total de la voiture à 1 480 kg tout de même. En effet, la batterie de 41 kWh restant inchangée (305 kg, lithium-ion, LG Chem), tout comme le moteur électrique et son électronique de puissance, c’est bien le rapport poids/puissance qui s’améliore à 16,08 pour la 92 ch et 13,70 pour la 108 ch. Par comparaison, une Clio dCi 90 ch aligne un rapport de 12,20, nous n’en sommes donc pas loin ! Mais le plus surprenant s’affiche sur l’ordinateur de bord : lors de notre parcours dans le Vexin, mêlant autoroute A12, voies rapides, routes de campagne et cités embouteillées, la consommation moyenne a pointé à 15,5 kWh/100 km, soit une autonomie réelle de 270 km/h. Si nous n’avions pas abusé de la vitesse maximale sur autoroute à 135 km/h, nous aurions tenu sans problème les 300 km d’autonomie annoncés selon le cycle WLTP.

Une « vraie » voiture !

Dommage que Renault n’ait pas profité de ce nouveau moteur pour accroître la capacité de recharge demeurée à 22 kW au maximum (100 % en 2 h 40 en triphasé 22 kW/32 A au mieux).

Renault en profite pour proposer cette Zoé 108 ch uniquement en finition Intens à 35 100 euros TTC (batterie incluse, hors bonus et aide, voir aussi notre brève), soit 1 100 euros de plus par rapport à la 92 ch uniquement disponible en finition Zen moins bien équipée (GPS, etc.).

Renault Zoé R110
2018 – Renault ZOE

 

Renault Zoé R110 108 ch Intens

Moteur électrique (kW/ch) Synchrone AC 80/108
Couple (Nm) 225
Batterie Lithium-ion 41 kWh
Conso. électrique WLTP (kWh/km) 13,66/100
Autonomie WLTP (km) 300
Chargeur embarqué/charge 2 à 22 kW, en 16 h à 2 h 40 (32 A)
Vitesse maxi (km/h) 135
0 à 100 km/h (s) 11,4
Poids à vide mini (kg) 1 480
Charge utile (kg) 486
Coffre (l) 338
L x l x h (mm) 4 080 x 1 730 x 1 560
À partir de (€ TTC) 35 100 (batterie incluse, hors bonus et aide)

 

Valeurs futures
Renault Zoé R110 MY 2018 achat intégral Intens
Énergie Courant électrique
Boîte de vitesses Automate à fonct. continu
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 0
CO2 (g/km) 0
Ch din 110
Prix neuf TTC (€) 35 100
Mois 42
Km total 60 000
Valeur reprise TTC (€) n. d.
Valeur reprise n. d.
Valeur vente TTC (€) n. d.
Valeur vente n. d.

Source : Forecast Autovista, juin 2018.

 

Notre avis

PLUS
Agrément de conduite et confort des suspensions • Autonomie réaliste de 300 km en WLTP • Achat intégral ou LLD totale au choix


MOINS
Chargeur embarqué à 22 kW • Suspensions parfois trop souples d’où un fort roulis • Mode « Eco » inutile

PARTAGER SUR