Vitrage : la réparation en mode high tech

« Réparer plutôt que remplacer » Marc Rayer, Paprec

Marc Rayer est le responsable flottes automobiles chez Paprec

- Magazine N°201
758

Pour ce spécialiste du recyclage à la tête d’un parc de 1 800 véhicules, la principale préoccupation reste, dans le domaine du pare-brise, la réactivité du partenaire. 

« Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir plus de 24 ou 48 heures de prise en charge, et en cas de brisure, il faut pouvoir intervenir dans la journée », note d’emblée Marc Rayer. C’est l’une des raisons pour lesquelles Paprec a renouvelé son accord de partenariat avec France Pare-Brise ; les autres arguments en faveur de ce renouvellement sont liés à la qualité du travail observée par Marc Rayer.

Un autre argument de poids motive le responsable : la capacité de réparer...

Vitrage : la réparation en mode high tech

PARTAGER SUR