Gestionnaire de flotte : une responsabilité environnementale incontournable

À l’avenir, le gestionnaire de flotte devra immanquablement faire face à une pollution galopante.

- Magazine N°250
748
responsabilite environnementale

« Aujourd’hui, nous sommes dans l’expectative car chacun emploie la voiture sans contraintes. Nous sommes dans la situation de l’habitant gaspillant l’eau car il en dispose en ouvrant le robinet… Dans quinze ans, la situation sera plus compliquée et nous devrons collectivement développer l’écologie, la responsabilité environnementale et, pourquoi pas, prévoir un vélo plutôt qu’un véhicule de fonction », souligne Thomas Jeanselme, consultant en recrutement pour le cabinet Fed Office (voir aussi page 44).

Qui poursuit sur ce sujet : « En 2035, il y a de fortes chances que l’on continue à faire appel à des véhicules pour se déplacer professionnellement...

PARTAGER SUR