Retour d’expérience : Dalkia veut baisser le coût de ses restitutions

Avec ses 8 000 véhicules, Dalkia a une double préoccupation en termes de services : améliorer la phase de restitution, tant sur le délai que sur le coût, et trouver des solutions en matière de flottes vertes.

- Magazine N°172
1032
Retour d'expérience : Dalkia veut baisser le coût de ses restitutions

Pour le premier objectif, Jean-Luc Celotto, responsable du département gestion des véhicules de Dalkia, travaille à mettre en place une procédure pour réduire les délais et le coût, via le service iRestitution de GE Capital. « Nous sommes en train de le déployer dans nos cinq régions qui possèdent des gestionnaires de parc », explique-t-il. Actuellement, le montant moyen des factures liées à la remise en état lors des restitutions tourne autour de 950 à 1 000 euros par véhicule. « Nous voudrions le réduire de 20 % », poursuit le responsable. Sachant que le groupe restitue en moyenne un millier de véhicules chaque année dont 800 VU, l’addition...