Retour d’expérience – Françoise Mariage, gérante des Peintures Champenoises : « Un fonctionnement basé sur la confiance »

- Magazine N°212
734
Retour d’expérience - Françoise Mariage, gérante des Peintures Champenoises : « Un fonctionnement basé sur la confiance »

Implantées en Seine-et-Marne avec un effectif de neuf salariés, les Peintures Champenoises ont fait le choix de financer en location avec option d’achat une flotte de quatre véhicules.

« Avec la location longue durée, il y a toujours des problèmes lors de la restitution. Toujours une tâche de peinture qui entraîne des frais. Je me suis fait avoir deux fois, se rappelle Françoise Mariage. Avec la LOA, je rachète et je garde le véhicule le plus souvent. Parfois, je le revends. »

« Pour l’entretien, j’ai abandonné ce service qui peut être pris dans le cadre de la LOA. Nous ne parcourons pas assez de kilomètres. Avec une première révision à 30 000 km, puis une fois par an, je règle 200 euros par an chez le concessionnaire. Cela est plus rentable », reprend la gérante.

Les Peintures Champenoises fonctionnent sur la confiance : les véhicules sont attitrés et les conducteurs les gèrent. « Nous disposions auparavant d’une carte gasoil auprès d’un garage local. Maintenant, nous réglons au coup par coup avec la carte bleue de l’entreprise. Cela se passe bien car nous avons des salariés de confiance », précise Françoise Mariage. Une question de management aussi ? « Chez nous, la responsabilité sociétale et sociale constitue une valeur importante. Tous les deux ou trois ans, les salariés suivent une formation à la sécurité routière », conclut-elle.

Les peintures Champenoises en chiffres

• 1 Mégane de fonction, 2 Kangoo récents, 1 Partner ancien