Riso contrôle sa consommation de carburant

L’engagement éco-responsable, c’est dans les gènes de Riso, filiale du japonais Riso Kagaku. Basé à Lyon, ce spécialiste de l’impression numérique met sur le marché des produits faiblement consommateurs d’énergie, pour éditer des documents à grande vitesse.

- Magazine N°160
1061
Riso contrôle sa consommation de carburant

En japonais, Riso signifie « idéal » et Kagaku « technologie ». Dans ces conditions, pas étonnant que pour la gestion de son parc de véhicules, l’entreprise cherche les solutions idéales en termes d’émissions de CO2, de consommation et de respect de l’environnement.

Bien avant l’avènement de la nouvelle TVS, la société a toujours cherché à limiter les puissances de ses véhicules en parc. Sur ses 150 véhicules (116 voitures de société et 34 VP), un seul est un 6 cylindres et pour tous les remplacements, les modèles retenus sont des 4 cylindres, répartis entre Renault, Citroën, Audi, BMW et Ford. Depuis un an, Parcours assure la gestion de la moitié de la flotte, le reste étant partagé entre Diac et Crédipar. La démarche TCO vert se déploie à la fois à l’initiative du responsable du parc, Sébastien Pozzi, directeur des moyens généraux, et avec le concours des prestataires. « Nous avons un partenariat avec Norauto pour la partie pneumatiques afin d’avoir une seule monte sur tous nos véhicules. Avec Parcours, nous sommes engagés dans l’optimisation du choix des véhicules. Ainsi, nous ne gardons pas en parc de modèles après 36 mois afin d’avoir une flotte qui ne vieillit pas », explique-t-il.

La réduction de la facture de carburant de la société est l’une des priorités de Sébastien Pozzi. En 2009, elle atteignait 1 million d’euros. « Notre parc de véhicules réalise en moyenne 450 000 km par mois, pour une consommation de 35 000 litres de gazole. Parmi les mesures engagées, nous avons changé nos Iveco pour des Renault Master qui consomment 4 litres aux 100 km de moins. Nous sensibilisons aussi nos collaborateurs à une conduite sage. Comme ils sont au forfait mensuel, ils s’autorégulent. Certains arrivent à parcourir 950 km avec un plein », insiste-t-il.

Résultat : Riso table sur une baisse de 10 % de sa consommation de carburant en 2010. Côté assurances, l’entreprise est en auto-assurance chez Parcours et bénéficie du programme Coverparc qui donne l’ensemble des informations sur la sinistralité des véhicules. « Nous avons aussi un système d’alertes sur les dérives kilométriques ou les oublis d’entretien et de révision avec des relevés trimestriels », détaille le responsable. En se félicitant au passage que cette prestation, payante chez ses autres loueurs, soit gratuite chez Parcours.

En huit ans, malgré l’accroissement de la flotte, le taux de sinistralité reste bon. « Nous n’avons pas d’accident corporel mortel. En deux ans, nous avons eu deux sinistres corporels légers et 62 % de nos incidents se font sans tiers », précise-t-il. Pour maintenir ce cap, Riso envisage tout de même de faire appel à un Automobile Club proche pour rendre encore plus efficaces les messages de conduite responsable.

PARTAGER SUR