Des robots Hyundai pour la livraison du dernier kilomètre

Le 15 décembre 2022, dans le cadre de projets pilotes, Hyundai Motor Group a présenté ses expérimentations de nouveaux robots de livraison autonomes en Corée du Sud, basés sur sa plate-forme Plug & Drive.
1240
Robot Hyundai

Robot de recharge, voitures sans conducteur, etc. : les constructeurs ne cessent d’innover. Le 15 décembre 2022, Hyundai Motor Group a annoncé deux projets pilotes de services de livraison du dernier kilomètre par robots autonomes en Corée du Sud. L’un se déroule dans un complexe résidentiel et commercial, l’autre dans un hôtel.

Pour tester ces robots de livraison, Hyundai Motor Group s’est notamment associé à Woowa Brothers depuis mars 2021. Cette entreprise sud-coréenne livre des produits alimentaires via l’application « Baemin ». But de ce partenariat : « faire progresser les capacités technologiques et de service des robots de livraison du dernier kilomètre. »

Un robot pilote…

Un robot de Hyundai assure donc déjà « un service de livraison porte-à-porte » de produits alimentaires dans un complexe résidentiel et commercial, près de Séoul. D’abord, ce robot identifie les articles, commandés par le client sur l’application Baemin, dans un centre commercial partenaire. Il stocke ensuite les produits dans son coffre situé au-dessus de son unité de propulsion : la plate-forme modulaire Plug & Drive (PnD). Rappelons que le constructeur l’avait ainsi présentée lors du CES 2022 : « c’est une unité à une roue qui associe des systèmes intelligents de direction, de freinage, de propulsion électrique intégrés à la roue et de suspension, ainsi qu’un actionneur de direction qui confère une capacité de rotation sur 360 °. »

Le robot se déplace en autonomie à l’aide de capteurs (caméras et LiDAR). Couplés à un algorithme de deep learning, ces capteurs lui permettent de reconnaître son environnement, et notamment les personnes rencontrées. Par conséquent, le robot peut éviter les objets fixes et mobiles lors de ses déplacements en intérieur ou en extérieur. Toujours à l’aide d’outils logiciels, le robot peut aussi déterminer le meilleur itinéraire pour livrer les colis. Et ce, sans assistance.

Comment ? Le robot de service de livraison peut pénétrer dans une résidence via un système de communication sans fil développé par Hyundai Motor Group. Il peut aussi accéder aux étages supérieurs d’un immeuble en utilisant le système de commande de l’ascenseur. En sus, le robot est capable de déterminer le nombre de personnes déjà présentes dans un ascenseur. Voire d’attendre le suivant, si le premier est déjà complet.

Enfin, à la livraison du colis, « le robot affiche des messages sur son écran connecté et adapte le ton de sa voix en fonction du destinataire », affirme Hyundai.

… avant d’autres automates attendus

En parallèle, l’hôtel Rolling Hills en Corée du Sud teste également un robot Hyundai pour le service de livraison en chambre de 20h à 22h. La machine livre des commodités, de la nourriture et des boissons aux clients. Cette fois, ces derniers prennent commande sur l’application « Kakao Talk » et peuvent y suivre la progression du robot en temps réel. Arrivé devant la chambre, l’engin détecte l’ouverture de la porte. Avant d’ouvrir automatiquement son compartiment de stockage à la reconnaissance du client.

« Grâce à ces projets pilotes, nous entendons continuer à améliorer les services, la commodité, la sécurité et l’accessibilité de la mobilité pour les clients », précise dans un communiqué Dong Jin Hyun, directeur du laboratoire de robotique de Hyundai Motor Group. Notons qu’en fonction des premiers résultats, Hyundai Motor Group prévoit d’étendre l’utilisation de ces robots de livraison du dernier kilomètre à d’autres zones commerciales.