Des voitures autonomes à la demande à Rouen dès 2018

Baptisé « Rouen Normandy Autonomous Lab », un projet va tester des véhicules autonomes au sein de l’agglomération rouennaise, pour un investissement de 11 millions d’euros.

1430
Rouen

Dès le printemps 2018, les habitants de Rouen pourront se déplacer grâce à des véhicules autonomes sur trois itinéraires. Soit au total un parcours total de 10 km situé sur le territoire de la Technopole de Madrillet à Saint-Étienne de Rouvray, en périphérie de Rouen. Le parcours prévoit 17 points d’arrêt. Il sera desservi par quatre Renault Zoé électriques et une navette Transdev. Les véhicules pourront être commandés via une application.

Ce projet de transport autonome sur route ouverte est mené conjointement par la Métropole Rouen Normandie, la région Normandie, la Caisse des dépôts et sa filiale Transdev, opérateur de transports en commun à l’origine du projet, le constructeur Renault et la Matmut. Le budget de ce projet s’élève à 11 millions d’euros : les acteurs privés y participent à hauteur de 60 % ceux du public pour 40 %.

Rouen en mode autonome

Le Rouen Normandy Autonomous Lab va permettre aux différents partenaires de tester en conditions réelles la gestion d’un parc de voitures autonomes. Prévu pour une durée de deux ans, le projet offrira l’occasion de perfectionner les infrastructures nécessaires au fonctionnement de cette flotte, notamment en bord de route, ainsi que les communications entre véhicules et des véhicules vers les infrastructures. Le projet contribuera également à mieux connaître et à améliorer l’expérience des utilisateurs. Jusqu’à ce que les solutions techniques aient montré leur fiabilité et que le cadre juridique de l’utilisation de ces véhicules soit défini, des conducteurs seront présents dans les véhicules.

Le dernier reportage sur la ville de Rouen

Transpolis, ville-test pour le véhicule autonome

Rouen