Des roulements adaptés pour les véhicules électriques et hybrides

Le fournisseur SKF a conçu de nouveaux roulements pour répondre aux problématiques posées par les véhicules électriques et hybrides, en particulier au niveau de la transmission.

821
roulements SKF

Au-delà des questions liées aux infrastructures de recharge ou à l’autonomie des batteries, le développement des modèles électriques et hybrides implique de repenser l’intégration du moteur dans la voiture, et donc ses composants. Dans le cadre d’un partenariat avec un fournisseur, SKF a mis au point de nouveaux types de roulements pour améliorer les performances de la transmission électrique. Parmi les enjeux : la réduction du bruit et des frottements des moteurs électriques, mais aussi des pertes de courant.

Les hybrides disposent de systèmes de récupération de l’énergie de freinage pour améliorer la performance du moteur, grâce à un générateur démarreur entraîné par courroie. Ce système peut être bruyant ou gêner la conduite, en générant des ondulations de couple. Pour les réduire, SKF a mis au point un roulement offrant une meilleure résistance à la température, aux perturbations de champ magnétique et aux vibrations.

De plus, les moteurs électriques, en raison d’une densité de puissance et d’une vitesse supérieures à celles des moteurs thermiques, subissent plus de frottements. C’est le cas notamment dans les systèmes de stop & start utilisant des courroies pour arrêter et redémarrer le moteur en douceur. Là encore, les roulements jouent un rôle majeur : SKF a donc proposé l’utilisation de roulements rigide à billes ou encore d’un type de graisse spécifique pour contribuer à réduire les frottements.

Enfin, pour éviter les fuites de courant dans les convertisseurs électriques, SKF travaille sur des roulements hybrides, combinant acier et céramique pour isoler et protéger les composants.

PARTAGER SUR