Rsolutions Expertises enrichit ses prestations avec Optimum Automotive

Prestataire d’expertises de véhicules et de services de fleet management, Rsolutions Expertises s’associe à Optimum Automotive pour le traitement des données de parc de ses clients.
764
Rsolutions Optimum

Expert en gestion automobile implanté dans l’Ouest de la France, Rsolutions Expertises a fait appel au télématicien Optimum Automotive pour affiner plusieurs de ses prestations. Ce partenariat concerne la plate-forme de gestion d’Optimum Automotive. Cette dernière collecte et centralise des donnée pour accroître« le niveau d’analyse des usages », expliquent les deux partenaires.

Les données collectées, analysées et traitées par Optimum Automotive proviennent de sources multiples. Elles peuvent provenir des boîtiers embarqués, des bases de données réglementaires et administratives ou encore des plans d’entretien des constructeurs. Trois services commercialisés par Rsolutions Expertises bénéficieront de cette nouvelle collaboration : « R Opti Sinistre », « R in/out » et « Rfleet ».

La gestion de flotte, au cœur du rapprochement entre Rsolutions et Optimum

Dans le cadre de « R Opti Sinistre », l’exploitation de la plate-forme d’Optimum Automotive « nous permet de prévenir le risque routier grâce à l’analyse des comportements de conduite », indique Franck Guillou, le directeur technique de Rsolutions Expertises.

Pour sa part, la prestation d’état des lieux avant réattribution « R in/out » s’enrichira « d’une solution technologique d’autopartage clé en mains ». Et Optimum Automotive y apportera également sa solution de gestion des réservations et des clés. Les gestionnaires de flotte auront également accès à des remontées statistiques sur l’utilisation des véhicules.

Enfin, « Rfleet », une prestation de fleet management, s’aidera de la plate-forme d’Optimum Automotive « pour optimiser la gestion, les coûts et l’impact environnemental des flottes de nos clients », estime Franck Guillou. De plus, l’outil d’Optimum Automotive apportera « des audits d’électrification basés sur une analyse approfondie des usages des véhicules », projette le directeur technique. Ce qui permettra de fournir une « feuille de route opérationnelle prête à l’emploi ».