SAIC teste son utilitaire électrique Maxus en Europe

Le constructeur chinois SAIC lance son Maxus en phase de test auprès de 200 utilisateurs professionnels en Europe pour une commercialisation en 2019.

2174
SAIC Maxus EV80

SAIC, constructeur d’État chinois a noué de vieilles alliances avec Volkswagen, General Motors ou encore Iveco. Il a aussi racheté en 2005 la marque britannique MG et, en 2009, la division utilitaire de BMC du fabricant utilitaires LDV (ex-Leyland Daf Van). Depuis, le chinois fabrique et exporte vers l’Australie et les pays anglo-saxons le LDV V80, un utilitaire 1 tonne équipé d’un 2.5 turbodiesel VM Motori de 133 ch. Toute ressemblance avec un fourgon venu de l’Ouest est purement fortuite…

SAIC Maxus : 200 km d’autonomie théorique

C’est ce dernier qui sert de base au Maxus EV80 qui est emmené par un moteur électrique dont on ne connaît pas la puissance, ainsi que d’une batterie à la capacité inconnue mais censée procurer 200 km d’autonomie. Du côté des caractéristiques techniques, on sait tout du moins que ce fourgon mesure 5,70 m de longueur, qu’il pèse 2 550 kg à vide et affiche 950 kg de charge utile.

Pour l’heure, « plus de 200 opérateurs de flottes majeures en France, Allemagne, Autriche et Benelux, peuvent tester ce Maxus EV80, en prélude à sa commercialisation en 2019 », précise SAIC Mobility Europe, filiale du constructeur chinois implantée au Luxembourg.

PARTAGER SUR