Les salariés d’Arval testent les solutions alternatives

Arval a mis en place un mix de solutions alternatives pour ses clients et le propose également à ses salariés. Ainsi, l’autopartage est pratiqué en interne avec quatorze véhicules sur deux sites.

- Magazine N°250
1127
Arval covoiturage
Source : Klaxit

« 40 % des salariés sont abonnés et nous comptabilisons par an 10 000 trajets dont 10 % pour des trajets privés en contrepartie d’une petite participation financière », se félicite Karen Brunot, directrice marketing et digital d’Arval France. De même, le vélopartage a fait son entrée. « Ce service attire 10 % des salariés, soit une centaine de vélopartageurs. Cela nécessite quelques préalables pour l’assurance, la formation et l’accompagnement », précise Karen Brunot.

Autre solution qui fonctionne en interne chez le loueur : le covoiturage avec Klaxit. « Cela contribue à réduire le nombre de véhicules dans des parkings à la taille souvent...