Salon auto de Monaco : 4 jours pour convaincre

Nouveau venu dans la Principauté, le SIAM 2017 a rassemblé en février dernier constructeurs mais aussi équipementiers autour du thème de la mobilité propre.

1105
Lexus Landaulet
Lexus Landaulet

  • Smart ED
  • Suzuki Baleno
Les constructeurs qui ont fait le déplacement ont laissé le bénéfice de la nouveauté et de l’initiative à ce salon qui a fait se côtoyer le stand Nissan avec sa Leaf 40 kWh, et le stand Danton Arts Custom, spécialisé dans la décoration de roadsters américains ou encore un loueur monégasque de voitures de luxe… On a aussi retrouvé Maserati, McLaren et Aston Martin ou encore Rolls Royce et Bentley, tous représentés par les concessionnaires du Rocher et qui ne font pas vraiment dans la voiture hybride ou électrique.

Quant à Porsche et Tesla, ils préféraient faire bande à part, le premier sur la place du Casino et le second sur la place du Palais Princier. De son côté, Lexus, fournisseur officiel de la Principauté, exposai, sur le quai du salon sa Lexus LS 300h Landaulet.

Du côté des constructeurs généralistes impliqués dans l’hybride ou l’électrique, Renault a fait acte de présence en convoyant, depuis le récent Mondial de Paris, son concept car TréZor mais aucune Zoé et encore moins de Kangoo Z.E., alors que le Twizy présent était sous les couleurs de Mobee, société d’autopartage monégasque.

Pour sa part, Suzuki en a profité pour lancer son nouvel Ignis ainsi que sa Baleno, tous deux équipés du petit moteur essence à assistance électrique, alors que Mitsubishi exposait son incontournable Outlander PHEV et son iMiev.

  • Mistubishi iMiev
  • Renault TréZor

Il faut par ailleurs citer les équipementiers et fabricants ou installateurs de bornes de recharge rapide (ABB, Sodetrel, Nexans, etc.), ainsi que la présence de l’Avere qui animait une table ronde au Forum de l’Automobile Écologique, organisé par le SIAM au Grimaldi Forum.

En effet, une journée était consacrée à ce thème et comportait des présentations de constructeurs et équipementiers. Dont Nissan par la bouche de Gregory Neves, son directeur de la communication, qui y déroulait son programme Nissan Intelligent Mobility : « Power » avec les motorisations électriques et pile à combustible, « Integration » avec les V2H (Vehicle to Home) et V2G (Vehicle to Grid) et le recyclage des batteries X-Storage, ainsi que « Driving » avec la conduite autonome sur le prochain Qashqai.

Outre ces ateliers et la table ronde de l’Avere, les thèmes abordés par EDF, Michelin et Sodetrel évoquaient l’avenir de la voiture propre.

PARTAGER SUR