Salon Genève : la Kia Optima SW révélée

Le constructeur coréen présentera à Genève le premier break du segment D de son histoire. Cette Optima SW, dotée d’un volume de chargement de 553 l, sera disponible à la commande au quatrième trimestre. 

613
Salon Genève : la Kia Optima SW révélée

Le salon de Genève sera chargé pour Kia. En plus de son futur SUV hybride, le Niro et de la déclinaison hybride rechargeable de l’Optima, le constructeur entend frapper un grand coup avec la présentation de son premier break sur le segment D, l’Optima SW. Inspirée du concept car SportsSpace présenté en 2015, cette déclinaison break affiche la même longueur que la berline, soit 4,86 m, mais dispose d’un volume de chargement beaucoup plus important de 553 l. Avec la modularité aussi la SW marque des points grâce à une banquette arrière fractionnable 40/20/40.

Côté équipement, cette déclinaison break reprend à son compte l’ensemble des dispositifs déployés sur l’Optima, comme un système de contrôle de la stabilité du véhicule (VSM). Sans oublier la présence, en option, d’un régulateur de vitesse adaptatif ou d’un système de détection de trafic arrière.

L’offre moteur sera elle réduite avec trois blocs disponibles. Le bloc diesel proposé sera le 1.7 l CRDi de 141 ch, qui pourra être associé à une boîte manuelle à 6 rapports ou à la nouvelle transmission à double embrayage de 7 rapports (DCT7). Du côté de l’essence, la proposition se concentrera sur un bloc essence 2.0 l CVVL de 163 ch. Enfin, la version la plus sportive, nommée GT, sera animée par un moteur 2.0 l T-GDI, associé à une boîte automatique à 6 rapports.

Produite dans l’usine coréenne de Hwasung, cette Kia Optima SW sera disponible en Europe au quatrième trimestre 2016, assortie de la garantie 7 ans/150 000 km.

PARTAGER SUR