Sanef installe 500 points de recharge ultra rapide sur ses aires d’autoroute

Le réseau autoroutier Sanef prévoit d’équiper d’ici fin 2022 l’ensemble de ses 72 aires d'autoroute de bornes ultra-rapides accessibles à l’ensemble des utilisateurs.
1956
SANEF recharge rapide

Le concessionnaire d’autoroute Sanef annonce l’implantation de 500 points de recharge ultra rapide. Des points de recharge répartis sur la totalité des 72 aires de services de son réseau d’ici la fin 2022. Un réseau principalement implanté en Normandie, dans le Nord et l’Est de la France. Long de 1 807 km, le réseau de Sanef est « déjà équipé à 20 % de bornes ultra rapides et à 60 % de bornes classiques » précise le concessionnaire.

Une recharge à 80 % d’autonomie selon Sanef

Les nouvelles bornes, accessibles à tous les véhicules, seront disponibles 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7. La recharge sera payable via n’importe quelle carte de crédit. Ces bornes permettront une recharge à 80 % d’autonomie en quinze minutes pour les modèles les plus récents. Trois prestataires, Engie, Fastned et TotalEnergies, installeront ces bornes. « La responsabilité de Sanef, en tant qu’entreprise délégataire de service public, est d’adapter le modèle autoroutier historique afin d’anticiper et d’accompagner les évolutions de la mobilité de demain » justifie Arnaud Quémard, le directeur général du groupe Sanef à propos de ce projet.

Une flotte 100 % électrique

Dans le même temps, Sanef annonce son intention de convertir l’ensemble de son parc de véhicules légers et utilitaires d’exploitation au 100 % électrique d’ici 2026. « En ce qui concerne les véhicules plus lourds et notamment les fourgons utilisés au quotidien par les hommes en jaune qui veillent sur la sécurité des clients, le groupe Sanef travaille sur des solutions innovantes. Le groupe teste par exemple actuellement un véhicule à hydrogène » indique le concessionnaire d’autoroute. Cette conversion à l’électrique constitue aussi une opportunité pour le concessionnaire de montrer la viabilité de cette motorisation. « Pour prouver à nos clients que circuler en électrique sur l’autoroute, c’est facile et agréable, nous devons aussi leur montrer que nous en sommes les premiers convaincus ! » indique Julien Pointillart, directeur RSE et environnement du groupe Sanef.