Scania lance ses modèles électrique et hybride

Arguant de l’urgence de décarboner le transport, le groupe Scania lance ses nouveaux modèles électrique et hybride. Avec un TCO décennal incluant la fourniture des bornes et de l’énergie.

709
Scania électrique hybride
Avec un modèle hybride PHEV (à gauche) et tout-électrique BEV (à droite), Scania veut optimiser la logistique urbaine et périurbaine pour les transporteurs.

Scania a ouvert la commercialisation de ses modèles hybride et électrique pour livraison dès 2021. Avec deux modèles de porteurs 4×2, 6×2 ou 6x2x4 de 29 t. Hybride rechargeable, le PHEV (Plug-in Hybrid Electric Vehicle) cible les transports périurbains et régionaux. Tout-électrique, le BEV (Battery Electric Vehicle) se destine à la livraison urbaine.

Conçus suivant le système modulaire de Scania, ces deux porteurs se présentent avec une cabine basse L ou normale P. Ils peuvent s’adapter au transport de marchandises générales ou réfrigérées. Ils peuvent aussi se carrosser en benne basculante, à ordures ménagères ou à bras de levage. Mais aussi en malaxeur à béton ou en véhicule incendie ou de secours.

Scania électrique hybride
Le Scania PHEV est déjà opérationnel au Danemark et peut être commandé pour livraison début 2021.

Scania hybride et électrique : + 30 % de productivité urbaine

Scania se donne pour objectif de vendre 10 000 Scania électriques ou hybrides rechargeables en Europe d’ici 2025. Plusieurs arguments de gestion étayent son ambition. Son PHEV accepte des biocarburants : B100 (Oleo100), biodiesel ou huiles végétales hydrogénées. Ses deux poids lourds électriques bénéficient aussi de la vignette Crit’Air 1. Ils peuvent donc circuler à toute heure dans les centres-villes comme dans les zones à faibles émissions polluantes (ZFE). En utilisant ces camions, les transporteurs pratiquant des livraisons aux heures creuses ou nocturnes augmenteraient de 30 % leur productivité.

En même temps, ces porteurs éviteraient la mise en place d’une onéreuse logistique urbaine. Que celle-ci soit conçue à partir d’une redistribution des marchandises sur des véhicules plus petits ou d’aménagements d’hôtels logistiques urbains.

Scania électrique hybride
La recharge rapide à 80 % du Scania PHEV s’effectue en 35 minutes.

60 km d’autonomie électrique pour le PHEV

En 2021, Scania livrera d’abord l’hybride PHEV. Celui-ci opère déjà au Danemark et ses besoins en entretien et maintenance sont connus. Ce porteur affiche un poids total roulant (PTR) de 29 t, avec un empattement allant de 4 350 à 6 350 mm. Il dispose d’un moteur thermique DC09 de 9 l allant de 280 à 360 ch et donc compatible avec les biocarburants. Une machine à aimant permanent avec spray d’huile refroidissant d’environ 130 kW thermiques assure la propulsion électrique. Un pack de trois batteries lithium-ion fournit une capacité de 90 kWh pour une autonomie moyenne de 60 km. L’ensemble moteur électrique plus batteries ne représente qu’une surcharge de 900 kg par rapport à un moteur diesel de 9 l.

Scania électrique hybride
L’utilisation d’un Scania PHEV permettrait d’augmenter la productivité en livrant de nuit sans bruit ni pollution.

Ainsi alimenté, ce PHEV circule à volonté en ville et en zone périurbaine ou interurbaine. Et sa fonction de géo-repérage (geofencing) Scania Zone active automatiquement le moteur électrique ou thermique selon les secteurs. La recharge électrique s’effectue soit par une connexion enfichable CCS Type 2 de capacité 95 kW/145 A CC, soit par la récupération d’énergie de freinage. Une recharge rapide à 80 % en 35 minutes permet de réalimenter les batteries pendant les mises à quai ou les pauses des conducteurs.

De cinq à neuf batteries pour le BEV

Le Scania BEV rejoindra les routes courant 2021. Le temps pour le constructeur de mettre à niveau son réseau et ses équipes de maintenance. Ce BEV dispose lui aussi d’un PTR de 29 t, mais son empattement va de 3 950 à 5 750 mm. Une machine électrique à aimant permanent avec spray d’huile refroidissant assure sa propulsion. Si le BEV est alimenté par un pack de cinq batteries lithium-ion, il dispose d’une puissance de 165 kW. Et les 700 kg du pack de batteries sont entièrement compensés par la majoration de poids autorisée sur le PTAC. Son autonomie moyenne atteint 130 km selon le poids, le type de carrosserie et la topographie.

Avec un pack de neuf batteries, ce Scania BEV aligne une puissance de 300 kW, soit 310 ch, pour une autonomie maximale de 250 km. Les 2 000 kg du pack de neuf batteries sont compensés par la majoration de 1 000 kg autorisée sur le PTAC.

Ce Scania BEV se recharge par une connexion enfichable CCS Type 2 allant jusqu’à 130 kW/200 A CC. Les cinq batteries se rechargent en moins de 55 minutes et les neuf batteries en moins de cent minutes. Le camion peut aussi se recharger en cours de route grâce au freinage régénératif. Pour les auxiliaires, comme le bras de levage et les systèmes frigorifiques, raccordés à un boîtier CC monté sur le châssis, le BEV dispose d’une prise de mouvement de 60 kW.

Scania électrique hybride
Scania inclut dans son offre commerciale pour les BEV et les PHEV la fourniture des bornes de recharge et d’électricité par Engie.

« Truck as a Service » et TCO sur dix ans

Du fait de la modularité structurelle du PHEV et du BEV, le constructeur n’a pas encore communiqué leur tarifs. Le TCO devrait cependant se calculer sur dix ans. Les batteries sont en effet conçues pour cette durée de vie et le moteur thermique du PHEV doit fonctionner 1 million de kilomètres. Responsable communication, MKG & PA Manager de Scania France, Gilles Baustert ajoute que le constructeur inscrira la tractation dans le cadre d’une solution « Truck as a Service ».

« Scania élabore un partenariat européen avec Engie pour la fourniture des bornes de recharge et de l’énergie à nos clients, explique Gilles Baustert. Nous proposerons donc une offre complète incluant le véhicule, la maintenance, les bornes de recharge et la fourniture d’énergie. Cette offre se mettra en place graduellement durant l’année 2021. »

Pour l’avenir, le constructeur prévoit de faire en sorte que ses batteries puissent se réutiliser puis se recycler. Il entend aussi lancer chaque année de nouveaux modèles de poids lourds BEV et PHEV. Dont des long-courriers électriques conçus pour se recharger à 80 % pendant les 45 minutes des temps de repos des conducteurs.

Notre précédente brève sur Scania

PARTAGER SUR