Schindler adopte des Blueutility pour sa flotte

80 % de ses émissions de CO2 proviennent de ses 600 véhicules : c’est parti de ce constat que l’ascensoriste Schindler s’est penché sur le verdissement de sa flotte.

652
Schindler adopte des Blueutility pour sa flotte

Les véhicules sont attribués à des techniciens dont le périmètre d’intervention se limite la plupart du temps à un cadre urbain. « Un cadre idéal pour des modèles électriques », a expliqué lors d’un point presse Pierre Vanstoflegatte, P-DG de Schindler France.

Après avoir consulté plusieurs constructeurs, l’entreprise s’est finalement tournée vers Bolloré et ses Blueutility, version utilitaire de la Bluecar doté d’un coffre de 900 dm3, d’une charge utile de 230 kg et d’une autonomie maximale de 250 km. Les arguments mis en avant par le groupe Bolloré : des véhicules spécialement adaptés aux besoins de techniciens et un important réseau de bornes de recharge. Le groupe est en effet à l’origine d’environ 6 000 bornes sur les 9 000 implantées en France, et vient de voir valider par le gouvernement son projet 16K d’implanter 16 000 points de recharge. « Des bornes où peuvent se stationner nos techniciens durant leurs interventions, a souligné Pierre Vanstoflegatte. Nous avons consulté divers constructeurs mais aucun autre ne nous garantissait un réseau aussi dense et donc in fine une telle facilité de stationnement. »

Grâce à un investissement de 250 000 euros, une première vague de 22 Blueutility a d’ores et déjà rejoint la flotte de Schindler dont 21 en région parisienne et une à Lyon. Ce qui fait de Schindler la première entreprise privée à se doter du plus important parc électrique de la gamme Blueutility. Outre la dimension écologique, il s’agit aussi d’un pari économique, comme l’a expliqué Pierre Vanstoflegatte : « Nous misons sur un coût d’utilisation environ 15 % moindre pour ces véhicules électriques par rapport à des modèles thermiques comparables. Notamment grâce aux économies réalisées sur deux postes : celui du carburant et du stationnement. »

Si ses attentes se confirment, l’ascensoriste ambitionne de doubler le volume de Blueutility d’ici la fin de l’année pour atteindre les 200 unités à moyen terme.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter