Les scooters électriques NIU arrivent à Paris

Le fabricant numéro 1 de scooters électriques au monde vient de Chine et ses ambitions européennes se précisent : NIU a choisi Paris pour révéler les dernières évolutions de deux de ses modèles et préciser ses plans dans un marché en pleine expansion.

2100
scooters électriques NIU
NIU N-GT Black White 2

En trois années seulement, la start-up chinoise NIU, partie de rien, a vendu pas moins de 400 000 scooters électriques dans le monde. Design soigné, prix très agressifs, communication puissante : la marque a développé ses arguments avec une gamme de trois modèles développés en partenariat technique avec Bosch (moteur dans la roue arrière) et Panasonic (batteries lithium amovibles). Une gamme très urbaine, avec des engins faciles à piloter et très accessibles, dont deux évolutions ont été présentées récemment lors d’un événement en grande pompe dans le cadre du Carrousel du Louvre à Paris, signe de la volonté de conquérir le marché européen pour cette marque au nom encore peu connu.

Deux demi-nouveautés

Le plus petit des deux modèles dévoilés à Paris est le M+, un tout petit scooter en équivalent 50 cm3, en deux versions dont un M+ Pro fort d’un moteur de 1 200 W et d’une batterie amovible de 42 Ah, offrant 130 km d’autonomie pour une recharge en 3,5 heures. Plus cossu, plus massif, le N-GT peut atteindre pour sa part 70 km/h (moteur 3 000 W) et 160 km d’autonomie (recharge en 3,5 h) grâce à ses deux batteries amovibles de 35 Ah chacune. Nous avons pu prendre très brièvement en mains ces deux modèles qui se montrent faciles et parfaitement silencieux au premier abord. Dommage que l’ABS ne soit pas proposé ici.

Tous deux sont accompagnés d’une garantie de 2 ans. M+ et N-GT peuvent être précommandés à prix promotionnel (respectivement 2 299 et 3 999 euros TTC via la plate-forme Indiegogo) mais ils ne seront pas livrés avant début 2019. D’ici là, quelques concurrents auront débarqué, du côté de Peugeot ou de Vespa.

Connectivité embarquée

Grâce à un partenariat avec Vodafone, ces deux modèles NIU sont connectés et géolocalisés via GPS. Le but est de pouvoir, depuis une application spécifique Android ou iOS, localiser son scooter, connaître son niveau de charge et être alerté d’un mouvement suspect. Cela permet aussi des mises à jour à distance. En revanche, NIU n’en profite pas pour équiper ses scooters d’une navigation GPS ou d’un écran pour reproduire les instructions de navigation et les notifications d’un smartphone.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

scooters électriques NIU
NIU M+ White 1