Le SDIS 78 s’offre une ambulance 100 % électrique

Le SDIS 78 (Service départemental d’incendie et de secours) recevra en octobre une ambulance 100 % électrique dotée d’une autonomie de 150 à 200 km, et rechargeable en une heure et demie.
1003
SDIS 78 ambulance électrique

Les pompiers du SDIS 78 (Yvelines) interviendront fin 2023 avec une ambulance 100 % électrique. Une première en France, rendue possible grâce au « WAS 500 e-ambulance » du carrossier allemand WAS GmbH. « C’est un projet innovant et emblématique pour notre profession de pompiers. En effet, les véhicules de secours et d’assistance aux victimes sont à 80 % les plus utilisés et les plus visibles du public », estime Stéphan Horn, le chef du centre logistique et technique du SDIS 78.

Ambulance 100 % électrique du SDIS 78 : 150 à 200 km d’autonomie…

Les utilisateurs de cette ambulance déjà employée en conditions réelles en apprécieraient particulièrement, selon le carrossier, « la conduite silencieuse, les accélérations puissantes et l’excellente tenue de route ». L’autonomie annoncée du WAS 500 atteint 150 à 200 km. « Et ce, en conditions réelles, avec une batterie chargée et une utilisation en plein régime de la climatisation, du chauffage et des équipements médicaux, ceci avec un poids de 5,5 t », précise le carrossier. Avec aussi une charge utile annoncée de 4,2 t.

… et une recharge en une heure et demie

Cette ambulance peut se recharger en trois heures et demie sur une borne de 22 kW, ou une heure et demie sur une borne de 50 kW. Les batteries sont des modèles LFP, au lithium phosphate de fer, conçues pour résister aux incendies. Le carrossier met également en avant les performances environnementales de son véhicule : ces batteries ne contiennent ni nickel ni cobalt. Le Was 500 prévu pour le SDIS 78 utilisera également des panneaux solaires, installés sur son toit, et prévus pour alimenter sa batterie auxiliaire.

Le SDIS 78 a acquis cette ambulance 100 % électrique via l’Ugap, pour une livraison prévue en octobre 2023. « Nous sommes donc dispensés de lancer des procédures d’appels d’offres, poursuit Stéphan Horn. De plus, cela nous a permis de prendre appui sur le titulaire WAS GmbH avec qui nous travaillons depuis des années. »