SEAS : la solution de l’autopartage

Avec le réseau Citiz, l’association Sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence des Savoie (SEAS) a mis en partage quinze de ses propres véhicules. Un choix qui a mené à une réduction du nombre des véhicules en parc de 95 à 81 actuellement, et qui contribue à faire évoluer la gestion de la flotte et la mobilité, professionnelle et personnelle, des salariés.

- Magazine N°257-258
793
Flotte SEAS
Flotte SEAS

Association d’aide à l’enfance, SEAS possède plusieurs antennes en Savoie, dont la principale se situe à Chambéry. « Nous comptons plus de 200 salariés qui interviennent pour l’accompagnement des jeunes en difficulté et de leurs familles », indique Thomas Toupin, le chargé de projets mobilités de la structure.

À l’origine, la flotte comptait 95 véhicules, soit environ une voiture pour deux salariés, pour intervenir dans deux départements : Savoie et Haute-Savoie. La réflexion sur la rationalisation du parc a débuté en 2018, entre autres avec le constat que le parking des véhicules de service était constamment plein. Une baisse envisagée, « même...

PARTAGER SUR