Seat Arona : qualité et agrément

Arrivé à mi-parcours, le Seat Arona se refait une beauté et modernise son habitacle. Son agrément de conduite gagne aussi en qualité.
632

Le restylage du SUV citadin et polyvalent Arona né en 2017 se révèle plutôt valorisant. Et s’accompagne d’un enrichissement de la dotation en équipements d’aides à la conduite (ADAS) et d’une nouvelle planche de bord. Dorénavant en plastiques moussés, celle-ci intègre un cockpit numérique et un écran multimédias 20 % plus grand (9,2 ’’pouces optionnel). Surtout, le multimédias est entièrement connecté en wi-fi et en bluetooth pour des connections sans fil grâce à sa puce SIM embarquée.

À bord, on est effectivement au volant (nouveau avec un méplat inférieur) d’un petit SUV bien plus moderne. Un SUV qui fleure toujours bon la qualité des matériaux et de la fabrication, catalane bien sûr. En provenance de l’usine Seat de Martorell, cet Arona respecte de fait les standards du zéro défaut de la maison-mère allemande Volkswagen. C’est d’ailleurs cette usine proche de Barcelone qui fabrique depuis quelques mois l’Audi A1, plate-forme commune oblige.

Cette base technique MQB-A0 accepte toujours une très grande rigidité à la torsion. Et elle offre un bel agrément de conduite et de roulage, combinée à des réglages des liaisons au sol très efficaces en tenue de route mais aussi en confort d’amortissement. De la bel ouvrage qui se double d’une direction assistée électrique informative, assez directe sans être jamais déroutante.

Sous le capot, la gamme débute toujours avec le 3-cylindres 1.0 l TSI du groupe Volkswagen, ici en 95 ch/124 g et boîte manuelle uniquement (22 300 euros TTC en Style Business). Mais sa version en 110 ch/120 g se montre plus à l’aise pour emmener sans faiblir cet Arona sur l’autoroute (22 800 euros en Style Business). Il est aussi proposé avec la boîte double embrayage DSG7 qui apporte une conduite plus souple et reposante, sans entraîner une surconsommation trop grande. Lors de nos essais, tous parcours confondus, nous avons relevé 6,5 l/100 km, soit 0,5 l de plus par rapport à la boîte manuelle. Le prix passe alors à 24 300 euros en Style Business et le CO2 à 133 g.SEAT-Arona-Xperience

Notre avis

PLUS
Restylage réussi ● Agrément de conduite, confort dynamique ● Qualité de fabrication et prix


MOINS
Ambiance intérieure très germanique ● Pas d’hybridation ● Sellerie un peu trop ferme