• Mots clés connexes
  • SUV

Seat Ateca : le premier SUV ibérique

Seat a dévoilé les éléments techniques de son premier SUV, l’Ateca. Pour se démarquer, le constructeur mise sur une dotation riches et des motorisations variées.

1339
Seat Ateca : le premier SUV ibérique

Il était temps ! Absent du segment des SUV, alors même que celui-ci est le plus vogue sur le Vieux Continent, Seat a présenté à Barcelone son premier modèle de ce type : l’Ateca. Il faut dire que le constructeur ibérique a dû attendre le déploiement de la plate-forme commune du groupe VW, la MQB, pour faire son entrée sur ce segment ô combien disputé des crossovers. Fidèle à une tradition de Seat, ce SUV tire son nom d’un village situé à l’ouest de Saragosse.

D’une longueur de 4,36 m, l’Ateca offre, d’après la marque, « le meilleur espace de son segment », ainsi qu’un coffre de 510 l en configuration standard, ou 485 l en version à transmission intégrale. Reprenant de nombreux appendices, propres à Seat, comme la calandre trapézoïdale, les optiques ciselés et la signature lumineuse triangulaire, ce SUV se dote dès la finition Style de projecteurs Full-LED.

Une dotation riche pour faire la différence

Si à l’intérieur de l’Ateca, l’ambiance ne surprend guère et se rapproche des dernières réalisations maison, la dotation technologique a, elle, été pensée pour se distinguer des concurrents. Outre un nouveau système de démarrage sans clé de série, l’Ateca peut, en fonction du niveau de finition, recevoir un écran tactile jusqu’à 8 pouces et être doté de Seat ConnectApp, compatible avec les applications Apple CarPlay et Android Auto.

Du côté des aides à la conduite, le SUV se dote de nombreux systèmes d’assistance comme le « Traffic Jam Assist », qui accélère et freine automatiquement, dans les limites du système, jusqu’à 60 km/h, et le nouveau « Emergency Assist » qui émet un avertissement visuel puis sonore. Si le conducteur se montre incapable de réagir, le système ralentit automatiquement jusqu’à l’arrêt complet.

Une gamme complète de moteurs

Sous le capot, l’Ateca reçoit une gamme de motorisations d’une puissance comprise entre 115 et 190 ch, associée à une boîte manuelle ou une boîte à double embrayage DSG, en traction avant ou quatre roues motrices. Côté diesel, l’offre se concentre sur un moteur 1.6 l TDI de 115 ch, annoncé pour 4,3 l/100 km et 112 g de CO2 ainsi que le bloc 2.0 l TDI, décliné en deux puissance 150 et 190 ch. Côté essence, l’entrée de gamme est incarnée par un 3 cylindre 1.0 l TSI de 115 ch pour 5,3 l et 123 g de CO2. Enfin, un 1.4 l TSI de 150 ch sera au programme pour 6,2 l/100 km et 141 g.

PARTAGER SUR