Seat Ateca, Seat passe au vert

Avec l’Ateca, Seat effectue une entrée remarquée dans le monde des SUV. Une proposition on ne peut plus digne d’intérêt, y compris en matière de tarifs.

1706
Seat Ateca, Seat passe au vert

Après Skoda, c’est au tour de Seat de bénéficier de toute l’attention du Groupe Volkswagen, et ce, afin de parfaire son image et gagner en attractivité. L’Ateca marque la première étape d’un programme de remise en forme portant sur quatre nouveautés ou renouvellements d’importance en seulement 18 mois.

Afin de gagner du temps et, surtout, de ne pas rater sa cible, le premier SUV produit par la filiale ibérique tire donc profit de l’expérience du Tiguan, tout en évitant, fort judicieusement, d’en pratiquer les tarifs. Le résultat se révèle d’autant plus convaincant que l’Ateca accroche le regard, via un design percutant qui fait aujourd’hui défaut à son bienfaiteur germanique.

Puisqu’il fallait bien qu’il existe des différences entre les deux modèles, l’Ateca se montre un peu plus court (4,36 m contre 4,49 m pour le Tiguan), ce qui ne l’empêche pas d’offrir un bel espace de vie mais aussi un coffre culminant à 510 l (485 l en 4×4). À titre de comparaison, celui d’un Renault Kadjar n’excède pas 472 l.

Côté aménagement intérieur, sans atteindre la perfection du Tiguan, la copie se veut soignée. En revanche, au chapitre de l’équipement, l’Ateca ne s’interdit aucun des raffinements en vigueur au sein de la galaxie Volkswagen, allant jusqu’à intégrer en finition Xcellence une vision sur écran à 360 ° par caméras interposées (Top View) ou un hayon électrique à ouverture mains libres. Notons aussi que Seat se montre généreux sur la dotation dès l’entrée de gamme.

Copie conforme

L’Ateca reposant sur une plate-forme MQB, le comportement nous apparaît familier, sans fausse note dans les trajectoires. En cochant quelques options, la progression peut s’établir sous la surveillance d’un régulateur de vitesse adaptatif (ACC), tout comme la prise de stationnement peut devenir l’affaire du Park Assist.

Concernant les motorisations, en diesel, le catalogue démarre à 25 300 euros TTC en deux roues motrices avec un 1.6 TDI 115 ch référencé à 112 g, avant de se poursuivre en 2.0 TDI 150 ch à 114 g en 4×2 et 128 g en 4×4, voire dans une configuration 190 ch, obligatoirement 4Drive et associée à une boîte robotisée (DSG6). Notre préférence va sans aucun doute à la version TDI 150 qui s’accorde parfaitement aux belles facultés routières de l’Ateca. Enfin, des finition Business suivront mais demeurent pour l’heure dans le domaine des prévisions.

PLUS

Habitabilité • Comportement • Rapport prix/équipement

MOINS

Intérieur austère • Sonorité du TDI • Fermeté du confort

Seat Ateca 1.6 TDI 115 ch

Moteur (cm3)

1 598

Puissance/couple (ch/Nm)

115/250

Conso. mixte (l/100 km)

4,3

Émissions de CO2 (g/km)

112

Vitesse maxi (km/h)

184

0 à 100 km/h (s)

n. c.

Poids à vide (kg)

1 375

Charge utile (kg)

535

Coffre (l)

510

L x l x h (mm)

4 363 x 1 841 x 1 615

À partir de (€ TTC)

25 300

Valeurs futures

Seat Ateca 1.6 TDI 115 ch Start/Stop Reference

Énergie

Diesel

Boîte de vitesses

Manuelle

Carrosserie

Berline

Cylindrée (cm3)

1 598

CO2 (g/km)

114

Ch din

115

Prix neuf TTC (€)

25 300

Mois

42

Km total

100 000

Valeur reprise TTC (€)

11 901

Valeur reprise

47,0 %

Valeur vente TTC (€)

14 018

Valeur vente

55,4 %

Source : Forecast Autovista, octobre 2016.

PARTAGER SUR