Seat Leon 1. 9 TDI 105 ch Ecomotive : Pour la prime !

- Magazine N°136
569

Le « bon à tout faire » des moteurs TDI du groupe Volkswagen, le 1. 9 TDI 105 ch, prend du service sous le capot de la Seat Leon Ecomotive, à l’instar des VW Golf ou Passat et Skoda Octavia ou bien encore Audi A4 «e». Ici, comme ailleurs, ce sont toujours les mêmes recettes qui permettent de réduire sans trop de difficultés la consommation moyenne et donc les émissions de CO2. Donc, prenez une Leon standard avec son 1. 9 TDI de 105 ch qui émet 135 g de CO2/km et passez-la à la moulinette des économies d’énergies peu coûteuses : bidouillez la gestion du moteur avec un ralenti abaissé à 700 tr, allongez au maximum les rapports des 3e,4e et 5e vitesses de la boîte manuelle (pas de 6e ni d’embrayage piloté comme bien souvent chez la concurrence), montez des pneumatiques plus étroits, plus hauts et surgonflés à 2,7 bars (195/65 R15) et réduisez le poids maxi à 1 320 kg en supprimant les insonorisants. Vous obtenez alors une compacte de 105 ch diesel qui émet seulement 119 g de CO2/km, soit 5,2 l/100 km. Banco ! Puisque vous avez alors droit à la prime de 700 €, ce qui est bien pour le segment. Mais il vous faudra souvent enfoncer la pédale des gaz à fond pour vous maintenir dans le flot de la circulation. Car là résident les limites du genre : on peut toujours polluer moins en roulant pépère, mais à ce point, cela devient absurde. Seat pense pourtant que cette version va remplacer la version TDI 105 ch standard. A juste titre puisque son prix, en incluant le FAP de série, est quasiment équivalent à la version «standard» 1. 9 TDI 105 ch qui émet 135 g (6 CV) et n’a même pas droit au bonus de 200 €. On pourra noter au passage que ce que Seat réussit avec ce moteur et cette voiture, en tous points identiques à la VW Golf TDI 105 ch Bluemotion, pourrait aussi inspirer Volkswagen : l’écologie au prix standard.

PARTAGER SUR