Seat Leon 2020 : positionnement réussi

La Seat Leon coche toutes les cases pour trouver sa place parmi les compactes, avec en plus un charme tout particulier pour cette quatrième génération.

951
Seat Leon 2020

Les dernières Seat Leon et Golf partagent la plate-forme MQB Evo, leurs moteurs, leurs aides à la conduite et leur système d’info-divertissement. Mais la berline espagnole gagne un design, une présentation et une personnalité qui en font une option séduisante, avec des tarifs plus agressifs. Née de la même génération également que les dernières Octavia et A3 (voir notre essai), voilà la catalane exactement au niveau, après un investissement de 1,1 milliard d’euros.

Un design sportif

Sous le sceau de la sportivité, le design de cette Leon n’est pas sans rappeler des concurrentes d’autres groupes, comme la dernière Ford Focus. Tout en affichant un style fort, avec des lignes tendues et un « regard » affirmé avec les feux de jour à LED triangulaires typiques de la marque. La calandre gagne une forme plus statutaire, tandis que la partie arrière en impose avec son bandeau lumineux sur toute la largeur et le graphisme de son nom en lettres façon manuscrites. À 4,37 m (+ 9 cm), cette Leon fait aussi partie des grands gabarits de sa catégorie. Le break Sportstourer est d’ailleurs au programme, avec un coffre porté de 380 à 617 l pour 4,64 m de longueur totale.

Dans l’habitacle, la planche de bord impressionne par un dessin original et soigné, et par ses matériaux de qualité, en net progrès. Une longue ligne lumineuse en parcourt la partie haute, utilisée pour l’éclairage d’ambiance mais aussi pour signaler par exemple la présence d’un véhicule dans l’angle mort. L’accès à toutes les fonctionnalités ou presque est numérique via l’écran central. Ce qui demandera un certain apprentissage, d’autant que l’organisation des menus manque parfois de clarté. L’espace disponible à l’avant comme à l’arrière est dans la bonne norme de la catégorie.

Un large choix de moteurs

La gamme comprend toute une palette de motorisations : essence, diesel, hybride léger, hybride rechargeable, voire gaz naturel comprimé. Pour notre essai, nous avons choisi un classique 2.0 TDI de 150 ch à 30 740 euros TTC (il en existe une déclinaison dégonflée à 115 ch avec une boîte manuelle). Un excellent compromis : les gros rouleurs apprécieront son bon niveau sonore à vitesse stabilisée (mais moins en ville), sa consommation très mesurée notamment sur autoroute et sa grande autonomie. La boîte robotisée DSG à 7 rapports livrée de série est en effet dotée d’une gestion privilégiant l’économie avant la performance, ce qui lui confère un caractère assez placide. Caractère qui ne va pas avec la fermeté de suspension de notre version d’essai FR, abaissée et durcie, mais au comportement aiguisé et très rassurant.

Mieux vaut donc rester sur la finition Style Business à la suspension classique (pas de train arrière multibras pour la Seat TDI 150 quand l’Audi A3 équipée du même moteur en bénéficie), plus typée confort et dotée d’un équipement très complet pour la clientèle des flottes. Comptez alors 31 620 euros TTC en TDI 150 ch. Ce qui comprend le Park Assist, la recharge par induction, les rétroviseurs rabattables électriquement, la remarquable navigation GPS avec écran de 10 ’’ pouces et une roue de secours galette.

Des équipements pléthoriques

Cela s’ajoute à la longue liste d’équipements du modèle Style dont la caméra de recul avec aides au stationnement, l’instrumentation numérique, Apple CarPlay sans fil et Android Auto (filaire en revanche), les projecteurs full LED, le Front Assist avec détection de piétons et cyclistes, le Lane Assist, etc. Mais il faudra ajouter 250 euros pour avoir droit au pack incluant le régulateur de vitesse adaptatif prédictif qui prend en compte les données GPS pour anticiper virages et autres ronds-points, ainsi que les informations de la cartographie comme celles lues sur les panneaux en direct pour ajuster le tempo automatiquement aux limites de vitesse. Un système excellent sur le papier pour rouler l’esprit tranquille en toute légalité, mais qui comporte un taux d’erreurs encore trop élevé.

Seat Leon TDI 150 ch

Moteur 4-cylindres diesel
Puissance/couple (ch/Nm) 150/360
Conso. mixte (l/100 km) 4,5 l/100 km
Émissions de CO2 (g/km) 114-132
Vitesse maxi (km/h) 218
0 à 100 km/h (s) 8,6
Poids à vide mini (kg) 1 446
Charge utile (kg) n. c.
Coffre (l) 380
L x l x h (mm) 4 370 x 1 800 x 1 460
À partir de (€ TTC) 30 740

 

Valeurs futures
Seat Leon 2.0 TDI 150 ch DSG7 Style
Énergie Diesel
Boîte de vitesses Automate séquentiel
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 1 968
CO2 (g/km) 0
CO2 mini 119
CO2 maxi 125
Ch din 150
Prix neuf TTC (€) 30 740
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) 11 978
Valeur reprise 39,0 %
Valeur vente TTC (€) 14 043
Valeur vente 45,7 %
Source : Forecast Autovista, octobre 2020.

 

Notre avis

PLUS
Design et habitacle flatteurs ● Placement prix ● Équipement technologique


MOINS
Suspension ferme ● Gestion de boîte trop économe ● Moteur sonore en ville