Seat Leon : des prix toujours compétitifs

Révélée fin janvier, la quatrième génération de la Leon, la compacte de Seat, dévoile des prix toujours serrés.

1745
Seat Leon

Cette Seat Leon ne déçoit pas pour son positionnement prix et ses prestations alors que l’on en connaissait depuis quelques semaines les caractéristiques principales et le design tranchant. Basée sur la plate-forme MQB Evo du groupe Volkswagen qui sert à sa concurrente premium Golf, la Leon en reprend aussi les motorisations selon le même calendrier : d’abord les thermiques simples puis les hybridations légères et l’hybride rechargeable (1.4 eHybrid 204 ch) en juin. Sans oublier le 1.5 TGI de 130 ch au gaz naturel comprimé en septembre (voir notre brève).

Seat Leon : trois motorisations pour les « pros »

Au menu dès la mi-mars, un accès à la gamme avec le petit 3-cylindres 1.0 TSI de 110 ch, fixé à 24 870 euros TTC en Style Business. Suivent le 2.0 TDI de 115 ch à 28 370 euros et de 150 ch et DSG7 à 31 620 euros, toujours en Style Business. Seule cette dernière motorisation est pour l’instant disponible sur la Leon Sportstourer à 32 620 euros. Pour accéder aux autres motorisations, il faudra passer par la finition Xcellence One pour le 1.5 TSI de 150 ch (27 500 euros) ainsi qu’en hybridation légère 1.5 eTSI et DSG7 de 150 ch (29 500 euros). Enfin, la carrosserie break ST pour SportsTourer est facturée 1 500 euros de plus.

PARTAGER SUR