La Seat Leon se met au GNV en version TGI

Comme sa devancière, la nouvelle Seat Leon se décline en version TGI carburant au gaz naturel (GNV). À partir de 29 435 euros TTC en finition Style Business pour les entreprises.
733
Seat Leon TGI

Si le groupe Volkswagen a officiellement abandonné son programme de motorisations au gaz (GNV) faute de rentabilité, certains modèles continuent de proposer cette technologie. C’est le cas de la Volkswagen Golf 8, notamment, mais aussi de sa cousine la Seat Leon de quatrième génération. Cette berline compacte s’équipe d’un moteur 4-cylindres 1.5 TGI de 130 ch, capable de fonctionner à l’essence ou au gaz. Sa particularité ? Elle embarque trois réservoirs de GNV d’une capacité totale de 17,3 kg. De quoi assurer une autonomie de 440 km.

Des émissions de CO2 réduites

Une fois les bonbonnes vidées, la Leon TGI peut compter sur un réservoir d’essence d’appoint de 9 l, lui permettant de prolonger son autonomie de plus de 100 km. En mode gaz, les émissions de CO2 de la Leon s’élèvent à 107-118 g/km en WLTP. Des émissions environ 25 % inférieures à celles des véhicules essence équivalents, selon Seat. Avec à la clé des avantages fiscaux pour les entreprises (pas de TVS pendant trois ans). Et surtout, un coût au kilomètre jusqu’à 50 % moins cher que celui d’un modèle essence équivalent et 30 % de moins qu’un diesel, toujours selon la firme espagnole (voir notre dossier sur le GNV).

Une Seat Leon TGI en finition Style Business

La nouvelle Seat Leon TGI sera disponible en deux finitions : Style et Xcellence. Mais aussi en Style Business pour les entreprises au prix de 29 435 euros TTC avec un bel avantage compétitif : pour 575 euros de plus, cette version reçoit des équipements supplémentaires tels que la navigation, le Park Assist, le chargeur de portable à induction ou la connectivité Apple car Play sans fil.

Voir l’essai de la Seat Leon