Seat Tarraco PHEV : premier arrivé

En passant à l’hybride rechargeable PHEV, le Seat Tarraco revendique non sans raison son droit à des versions plus « vertes ». Le début d’une conquête des clients « pros ».

1273
Seat Tarraco PHEV

Premier hybride et premier hybride rechargeable, le Tarraco PHEV de Seat (4,74 m de longueur) se pose en concurrent de son « géniteur » le Volkswagen Tiguan Allspace et de son cousin le Skoda Kodiaq. Avec le premier, il partage tout (plate-forme et motorisations) et une hybridation prévue dans un an pour le Tiguan Allspace tout comme pour le Kodiaq. En prenant tout le monde court, Seat veut marquer des points auprès des particuliers mais aussi et surtout des professionnels, principale cible de ce type de motorisations « propres mais chers », peu diffusées en réalité.

50 km d’autonomie en électrique

C’est donc sur la plate-forme MQB que Seat a développé une version hybride rechargeable à partir du 1.4 TSI essence de 150 ch, aidé par un moteur électrique de 116 ch, pour un total de 245 ch et 400 Nm au maximum. La batterie de 13 kWh autorise une autonomie de 50 km, tout en permettant une homologation à moins de 50 g/km de CO2, exonération définitive de TVS à la clé. Mais le déchiffrage du communiqué de presse relativise la soi-disant avance de Seat puisque la commercialisation de ce Tarraco PHEV est prévue dans un an… en même temps que ses cousins et concurrents de la maison mère Volkswagen. Un tuteur qui aura soin de lancer le premier son Tiguan hybride rechargeable doté des mêmes capacités.

PARTAGER SUR