Secteur public : des gestionnaires de flotte en devenir

Les gestionnaires des flottes publiques sont sous pression : ils doivent non seulement réduire les coûts liés aux véhicules mais aussi mutualiser les parcs, sans oublier de les verdir. Des attentes fortes qui transforment le métier de ces gestionnaires qui se voient attribuer la responsabilité de la mobilité au sens large, comme leurs confrères du privé.

- Magazine N°247
914
Secteur public
©Leo Wolfert - 123RTF

Avec la gestion des flottes publiques, tout s’est accéléré dans les années 2000. « Des rapports ont mis en évidence la connaissance insuffisante, par les administrations, de leurs parcs et un manque d’efficience de leur gestion. Cette situation n’était certes pas l’apanage du public et elle rappelait les problématiques du privé », se souvient Sylvie Morello, cheffe de la Mission interministérielle pour la gestion du parc automobile (Mipa) au sein de la direction des achats de l’État.

Sylvie Morello, cheffe de la Mission interministérielle pour la gestion du parc automobile
Sylvie Morello, cheffe de la Mission interministérielle pour la gestion du parc automobile

Sylvie Morello reprend : « Il a donc été décidé d’améliorer la gestion...