Secteur public : le choix de la sobriété

Renouvellement du parc avec des véhicules plus sobres et plus « propres », optimisation des frais d’entretien ou encore recours à des pools : dans les collectivités et établissements publics, la variété des initiatives traduit une volonté commune : abaisser le coût de flottes qui se doivent désormais d’être exemplaires écologiquement.

- Magazine N°203
727
Secteur public : le choix de la sobriété

Que l’on se situe dans le sphère publique ou le secteur privé, la première piste pour réduire les coûts reste bien sûr d’opter pour des véhicules moins coûteux à l’achat et moins gourmands en carburant : « Pour les renouvellements, nous choisissons des modèles peu émetteurs, à moins de 130 g de CO2, dotés du Stop and start, à l’image de la Ford Ka », illustre Sandrine Lauraire, chef du service de gestion des véhicules départementaux à la direction des moyens généraux du conseil général de l’Essonne.

Le raisonnement se veut semblable à Caen : « La collectivité privilégie les citadines pour l’ensemble des agents et limite au maximum les berlines...

PARTAGER SUR