Le verdissement accéléré des flottes du secteur public

Pour les flottes du secteur public, le verdissement des véhicules n’est pas un vain mot. La loi d’orientation des mobilités (LOM) impose en effet à l’État et à ses établissements publics d’opter pour 50 % de véhicules à faibles émissions (VFE) lors des renouvellements.
- Magazine N°273
326
flottes internationales vertes
(c) lxisabella / 123RF

Du côté des collectivités territoriales et de leurs groupements, ainsi que des entreprises nationales, cette obligation de renouvellement par des VFE atteint 30 % depuis le 1er juillet dernier.

À la tête des 1 338 véhicules de la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Françoise Conrad dispose donc dorénavant, avec l’outil de gestion Odrive préconisé pour les flottes de l’État, d’éléments pour prendre les décisions nécessaires pour le réassort du parc. « Chaque service doit remplir son objectif de renouvellement avec 50 % de véhicules propres et les achats sont très cadrés, avec des plafonds financiers et des modèles à respecter »,...