Sécurité : la course à l’équipement

Il y a les équipements inconditionnels de la sécurité automobile et les nouvelles aides à la conduite (ADAS) qui se multiplient, entraînant une véritable émulation chez les constructeurs. Certains sont devenus obligatoires, d’autres sont proposés en série ou en option. Mais tous portent une promesse : renforcer la sécurité et la sérénité du conducteur.

- Magazine N°231
2095
Alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux
Alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux

Les équipements obligatoires

La ceinture de sécurité 3 points

Avec ses trois points d’ancrage et ses deux sangles (abdominale et diagonale), la ceinture de sécurité reste un standard de la sécurité automobile. En 1959, Volvo en a déposé le brevet et l’a introduite pour la première fois sur un modèle. D’abord en option, la ceinture de sécurité est devenue obligatoire à l’avant pour tous les nouveaux véhicules en 1967 et à l’arrière en 1990. Elle a évolué avec son système d’enrouleurs à cliquet puis grâce au prétentionneur de ceinture qui, en cas de choc, tire les sangles vers l’arrière pour mieux plaquer le corps des occupants contre les sièges...