• Mots clés connexes
  • VUL

Sécurité des VUL : une nouvelle priorité

La sécurité des véhicules utilitaires légers (VUL) fait aujourd’hui partie des axes d’actions prioritaires du gouvernement et de la CNAMTS pour sensibiliser les petites entreprises aux risques routiers.

- Magazine N°117
559

Ce thème fera d’ailleurs l’objet d’une table-ronde, organisée le 14 septembre prochain à Paris par le Comité de pilotage du risque routier. Réunissant différents acteurs institutionnels et privés (partenaires sociaux, assureurs, confédérations professionnelles, loueurs, constructeurs, aménageurs, utilisateurs,…), elle s’appuiera notamment sur les résultats de l’enquête menée en 2005 par les services prévention des caisses régionales de la Cnam. Cette enquête pointe notamment les efforts à faire en matière d’équipement des véhicules, de gestion du chargement et d’aménagement intérieur. Les discussions qui auront lieu à l’occasion de la table-ronde serviront ensuite à formuler des propositions concrètes pour « un véhicule utilitaire plus sûr ». Elles seront réunies dans un Livre blanc, remis à l’automne aux pouvoirs publics. Plusieurs pistes sont d’ores et déjà connues. Parmi celles-ci : la mise en place d’un contrôle technique annuel, l’introduction d’un témoin de surcharge automatique, la création d’une norme nationale en matière d’aménagement et enfin, une meilleure gestion des compétences grâce à la mise en place de formations de type «post-permis». Sur ce dernier point, des expérimentations sont déjà en cours avec des entreprises volontaires et le concours du GP2R. « L’objectif de cette expérimentation est de proposer aux entreprises qui le souhaitent un module de formation permettant d’aborder non seulement la question de la conduite, mais aussi celle de l’usage du véhicule, et plus particulièrement la gestion du chargement dans les meilleures conditions de sécurité », explique la Sécurité routière.

PARTAGER SUR