Sécurité routière : hausse du nombre de morts sur les routes en avril

Les derniers chiffres de la sécurité routière n’ont pas été bons en avril 2017 : l’ensemble des indicateurs de l’ONISR sont ainsi orientés à la hausse, avec 287 décès.

1958
Sécurité routière

Après une baisse de 3,7 % au premier semestre 2017, soit 726 morts, les chiffres de la mortalité routière sont repartis à la hausse en avril dernier. L’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) a ainsi répertorié 287 décès en avril 2017, soit une augmentation de 18,1 % par rapport à avril 2016 (243 décès). Tous les autres indicateurs de l’ONISR ont suivi la même tendance.

Les accidents avec blessures ont ainsi augmenté de 18,5 % à 5 045 occurrences, soit 787 accidents corporels en plus en comparaison d’avril 2016. Le nombre de personnes hospitalisées a crû de 29,2 % à 2 483 personnes, soit 561 hospitalisations de plus. Le nombre total de victimes tuées ou blessées a augmenté de 22 % à 6 767 victimes, soit 1 222 victimes supplémentaires. Le beau temps d’avril, qui a entraîné un plus grand nombre de déplacements, est vraisemblablement responsable de ces résultats, pointe l’organisme.

 

 

Sécurité routière : de mauvais chiffres sur douze mois

Sur les douze derniers mois, de mars 2016 à avril 2017, le nombre d’accidents corporels a augmenté de 2,5 % à 58 323 occurrences. Mais ces accidents ont fait moins de tués : le nombre de victimes supplémentaires est d’une personne. Mais le nombre de blessés hospitalisés plus de 24 heures a lui crû de 4,6 %, soit 28 016 blessés, et celui total des victimes s’est affiché à 77 340, en hausse de 3,5 %.

Sur cette période, l’ONISR relève que les chiffres de la mortalité routière se sont dégradés particulièrement pour trois types d’usagers : les 65 ans et plus, avec 878 victimes en hausse de 15 %, les piétons, avec 539 victimes en hausse de 10 %, et les cyclistes, avec 159 victimes en hausse de 9 %.

Notre brève sur les chiffres de la mortalité routière du premier trimestre 2017.

Notre dernier dossier sur la sécurité routière.

 

PARTAGER SUR