Sécurité routière, mieux vaut prévenir…

Les mois se suivent et heureusement se ressemblent : en février dernier, l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière a constaté un repli de la mortalité routière de l’ordre de 1,4 % sur les routes de France. 218 personnes ont ainsi été tuées, soit trois vies épargnées par rapport à 2012.

- Magazine N°197
671
Sécurité routière, mieux vaut prévenir…

Deux points négatifs cependant : durant le même mois de février, le nombre d’accident corporels a bondi de 9,8 % avec 4 106 personnes accidentées ; le nombre de personnes hospitalisées a également connu une hausse significative avec + 14 % et 1 782 hospitalisations.

On ne le dira donc jamais assez : lorsqu’il est question de sécurité routière, mieux vaut prévenir que guérir. C’est d’ailleurs le titre que nous avons choisi pour ce dossier. Un dossier que nous avons voulu le plus opérationnel possible, avec une large place accordée aux témoignages des entreprises et à leurs réalisations concrètes. Sur ce thème au cœur des préoccupations des gestionnaires de flotte, bonne et surtout attentive lecture.

PARTAGER SUR