Sécurité Routière : seule la mortalité baisse en janvier

INFOGRAPHIE - D’après les premiers chiffres de l’ONISR pour 2016, 233 personnes ont perdu la vie sur les routes en janvier, un chiffre en repli de 10,7 %. Tous les autres indicateurs sont eux orientés à la hausse.

597
Sécurité Routière : seule la mortalité baisse en janvier

Après une année 2015 difficile, les chiffres de la mortalité routière étaient attendus. Et le constat, à l’issue du mois de janvier, est pour le moins disparate. Ainsi, d’après l’ONISR, 233 personnes ont perdu la vie sur les routes sur la période étudiée, un chiffre en baisse de 10,7 %. Problème, tous les autres indicateurs de la Sécurité Routière, à savoir les accidents corporels (+ 5,2 %), le nombre de blessés (+ 8,7 %) et le nombre de personnes hospitalisés (+ 11,1 %), sont, eux, à la hausse.

« Ces chiffres viennent conforter la détermination des pouvoirs publics à mettre en œuvre le plan en faveur de la sécurité routière annoncé il y a un an par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, et les mesures décidés par le Comité interministériel de la sécurité routière du 2 octobre 2015 », a souligné l’ONISR.

De nouvelles mesures arrivent

Rappelant le déploiement, depuis quelques jours, des premiers contrôles leurres de la vitesse, l’instance a annoncé que, grâce à la promulgation de la loi Santé, deux autres mesures vont être mises en œuvre. En premier lieu, on retrouve « la généralisation de la méthode du prélèvement salivaire en matière de conduite après usage de stupéfiants ». Enfin, « les officiers de police judiciaire et, sous leur responsabilité, les agents de police judiciaire et les agents de police judiciaire adjoints, pourront procéder d’initiative à des contrôles de stupéfiants, même en l’absence d’infraction préalable, leur donnant les mêmes prérogatives qu’en matière d’alcool ».

PARTAGER SUR