Segment A (petites citadines) : le diesel concurrencé par l’essence

Incontournables il y a quelques années, les moteurs diesel commencent à déserter le segment des mini-citadines.

- Magazine N°181
462

Plus coûteux à l’achat et en entretien, plus longs à rentabiliser pour les usagers, pas forcément adaptés à une utilisation urbaine ou à de faibles kilométrages, ils n’ont plus vraiment de raison d’être sur les plus petits modèles, leur avantage économique étant clairement remis en cause.

La conjoncture ne leur est pas non plus favorable. Le surcoût des filtres à particules (FAP) obligatoires, l’incertitude sur les prix du gazole ou encore le durcissement des normes Euro ont fortement assombri l’horizon du diesel, notamment sur les petits véhicules moins dépendants de ce mode de propulsion.

PSA, Toyota et Volkswagen font le choix de l’essence...

PARTAGER SUR