Segment C (berlines et breaks compacts) : le diesel a encore des arguments

Catégorie la plus fournie en modèles, le segment C est aussi celui où les constructeurs consentent le plus d’efforts pour parvenir sous la barre des 100 g de CO2 sans renier sur les prestations dynamiques et l’agrément de conduite.

- Magazine N°223
1403
Segment C (berlines et breaks compacts) : le diesel a encore des arguments

Honneur à la toute nouvelle Renault Mégane qui a troqué son vieux châssis pour la plate-forme CMP qui sert aussi au Kadjar, à la Talisman ou encore à l’Espace. Pour cette Mégane, le 1.5 dCi est toujours d’actualité en 90 ch à 95 g, pour un accès à la gamme Business à 24 500 euros. Il est aussi proposé en 110 ch à 95 g pour 25 800 euros, et dans une version revenue à 86 g, toujours en 110 ch mais pour 200 euros de plus à 26 000 euros. Enfin, pour les amateurs de la boîte auto double embrayage EDC6, celle-ci est disponible à 27 300 euros sans augmentation du CO2 à 95 g.

De son côté, la Peugeot 308 est emmenée par le classique 1.6 BlueHDi en 100...